Sénégal: opérations de recherche de la marine après le naufrage d'environ 60 migrants

Archive de 2015

© AFP

La marine sénégalaise a lancé des recherches après le chavirement près de Saint-Louis (nord) d'une embarcation transportant une "soixantaine" de migrants, a-t-on appris samedi auprès de ses services et d'un responsable administratif.

Le naufrage a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi, a précisé la direction de l'information et des relations publiques des armées (Dirpa) dans un communiqué vendredi soir. Il est survenu à 15 km de Saint-Louis, a précisé à l'AFP un responsable administratif. Les personnes qui étaient à bord de l'embarcation étaient des migrants qui tentaient d'aller en Europe, a-t-il ajouté, sans préciser leur point de départ.

La marine a "secouru 11 personnes dont 8 Sénégalais et 3 Gambiens et repêché un corps sans vie", a indiqué la Dirpa dans le communiqué. Les recherches se font avec la garde civile espagnole, a-t-elle indiqué.

L'embarcation transportait "une soixantaine de personnes", selon la même source qui ne donne pas plus de détails.

Des départs d'embarcations remplies de migrants sont souvent observées sur les côtes au Sénégal, un pays qui reçoit un appui multiforme de l'Union européenne pour lutter contre l'immigration clandestine, notamment dans le cadre de Frontex, l'Agence européenne de surveillance des frontières. Les candidats au départ tentent souvent de gagner l'archipel espagnol des Canaries, porte d'entrée à l'Europe, situé à quelque 1500 km au nord du Sénégal.

L'Organisation internationale des migrations (OIM) a fait état de 140 morts au cours d'un seul naufrage au large du Sénégal fin octobre 2020, bilan contesté par le gouvernement sénégalais.

Sur le même sujet