Semaine de la mobilité: l'inBW propose un vélo électrique durant un an aux travailleurs des zonings de Nivelles

23 travailleurs ont reçu pour un an soit des vélos classiques à assistance électrique, soit des vélos pliables à assistance électrique leur permettant de combiner ce mode de déplacement alternatif avec le train (illustration).
16 sept. 2019 à 14:16 - mise à jour 16 sept. 2019 à 14:16Temps de lecture1 min
Par RTBF avec Agences

L'intercommunale inBW, qui gère dix parcs d'activité économique en Brabant wallon, a présenté lundi son projet "Smart Mobility Nivelles". Répondant à un appel à projets de la Région wallonne, l'intercommunale a sélectionné sur candidatures 23 travailleurs des parcs d'activité économique de Nivelles-Nord et de Nivelles-Sud. Ceux-ci ont reçu lundi, en prêt gratuit pour une durée d'un an, un vélo à assistance électrique pour leurs déplacements domicile-travail. L'idée est de changer les habitudes et vu l'engouement suscité, inBW indique déjà travailler à un projet plus large, à l'échelle du Brabant wallon.

"Le projet Smart Mobility Nivelles est important parce que c'est une sorte de laboratoire: souvent, lorsque les gens essaient un vélo électrique, ils en achètent un par la suite: l'essayer, c'est l'adopter. La mobilité est une problématique importante en Brabant wallon et tous les acteurs doivent mettre leur pierre à la construction d'une mobilité différente. On peut faire changer les habitudes et les mentalités", indique le président d'inBW, Christophe Dister.

Lundi, 23 travailleurs ont reçu pour un an soit des vélos classiques à assistance électrique, soit des vélos pliables à assistance électrique leur permettant de combiner ce mode de déplacement alternatif avec le train. En plus, cinq boxes sécurisés et équipés de bornes de recharge seront installés dans les deux parcs d'activités nivellois et à la gare de Nivelles dans le cadre de ce projet. Le budget total de celui-ci est d'un peu plus de 85.000 euros, dont un subside de 60.000 euros reçu de la Région wallonne.

L'intercommunale avait reçu plus de 85 candidatures de travailleurs. Désireuse de s'impliquer elle-même dans la problématique de la mobilité, elle précise que dès leur création ou lors de leur modernisation, ses parcs sont aménagés pour réserver des espaces de circulation à la mobilité douce. C'est le cas de Nivelles-Nord, de l'extension de Nivelles-Sud, d'Hélécine, de Perwez, de Saintes et du nouveau zoning de Tubize II qui sera inauguré début octobre.

Articles recommandés pour vous