RTBFPasser au contenu
Rechercher

Selon la Mutualité chrétienne, les médicaments les plus chers plombent l'assurance soins de santé

07 oct. 2021 à 14:56Temps de lecture1 min
Par Belga

A peine dix médicaments ont coûté ensemble à l'assurance soins de santé et indemnités (ASSI) environ 911 millions d'euros en 2019, soit 17,3% du budget pharmaceutique total, selon une analyse publiée jeudi par la Mutualité chrétienne.

De plus en plus de médicaments (par exemple pour les maladies rares, le cancer, l'inflammation chronique...) ne peuvent être délivrés que par les pharmaciens hospitaliers aux patients ambulatoires.

Les coûts bruts de ces médicaments sont passés de 814 millions à 2,15 milliards d'euros entre 2010 et 2019, sur un budget total des médicaments de 5,26 milliards d'euros. "Ils sont donc la principale cause de l'augmentation des dépenses du budget pharmaceutique", conclut la Mutualité chrétienne.

Le médicament qui a le plus d'impact sur le budget est l'anticancéreux pembrolizumab (en moyenne 53.430 euros par patient et par an). Rien qu'à la Mutualité chrétienne, 1.575 patients en bénéficient.

Par ailleurs, de plus en plus de nouveaux médicaments sont remboursés par le biais de contrats confidentiels entre le ministre fédéral de la Santé et les sociétés pharmaceutiques, s'inquiète la Mutualité chrétienne. "Le manque de transparence rend difficile l'évaluation de l'efficacité de ces médicaments au regard de leurs coûts", déplore la vice-présidente de la Mutualité, Elisabeth Degryse.

Sur le même sujet

Pour Solidaris, l'accord "médico-mut" est la preuve que la concertation fonctionne

Nouvel accord tarifaire entre médecins et mutualités