RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Selon de premiers chiffres, les PV de Bruxelles-Propreté sont en augmentation

Bruxelles-Propreté a sanctionné davantage d'infractions en 2022
20 juin 2022 à 15:51Temps de lecture1 min
Par Philippe Carlot avec Belga

 Le service "recherche et verbalisation" de Bruxelles-Propreté, l'agence régionale en charge de la propreté publique, avait déjà établi plus de procès-verbaux à la fin du mois de mai de cette année qu'à la même date l'année précédente, ressort-il des chiffres que la députée bruxelloise Bianca Debaets (CD&V) a obtenu du ministre bruxellois compétent Alain Maron (Ecolo). Le nombre d'accidents de travail au cours des collectes des immondices a en revanche diminué.

En date du 25 mai, 1.245 procès-verbaux avaient déjà été établis par Bruxelles-Propreté, contre 1.118 à la même période il y a un an. Dans 363 cas, l'obligation de tri des déchets n'avait pas été respectée tandis que 252 personnes ont été verbalisées pour avoir jeté des déchets n'importe où. La surveillance vidéo a permis d'identifier 133 personnes à l'origine de dépôts sauvages. 93 autres ont été identifiées via d'autres moyens de recherche. Enfin, 39 personnes ont été pénalisées pour l'abandon d'un véhicule hors d'usage. Le nombre d'accidents de travail répertoriés lors des collectes des immondices a quant à lui diminué au cours des deux dernières années. En 2019, 345 incidents avaient été notifiés, contre 280 en 2021.  

Bruxelles-Propreté a mené plusieurs campagnes visant à accroître le respect des règles de gestion des déchets par la population. Par exemple, de la peinture biodégradable a été utilisée pour indiquer le bon endroit où déposer les déchets dans certaines rues problématiques de quatorze communes bruxelloises.
 

Sur le même sujet

Bientôt des procès verbaux électroniques dans le domaine de la mobilité

Belgique

Pour améliorer la propreté sur le terrain, la Région bruxelloise et les 19 communes lancent la stratégie clean.brussels

Regions

Articles recommandés pour vous