Icône représentant un article video.

Mobilité

Sécurité routière : le nombre de piétons tués a doublé en un an

30 août 2022 à 12:29Temps de lecture2 min
Par Valentin Lecocq, avec Pierre Wuidart

Les premiers mois de l’année 2022 ont été très meurtriers sur nos routes. 231 personnes ont perdu la vie depuis le mois de janvier. C’est 40% de plus qu’à la même période l’an dernier. Mais ce sont les piétons qui payent le plus lourd tribut. Le nombre de tués est passé de 13 à 35. Il faut remonter à 10 ans pour trouver un nombre de tués plus élevés.

Ses chiffres pourraient s’expliquer par un effet post-covid. "Il y a certainement eu un relâchement après des mois de privation. Il y a eu la réouverture de la vie nocturne qui n’existait pas en 2021. C’est pour cela qu’il y a une recrudescence du nombre d’accidents impliquant un conducteur sous l’influence de l’alcool. On est revenu au niveau de 2019", analyse Benoit Godart, porte-parole de l’institut Vias.

À noter que le drame de Strépy-Bracquegnies qui a coûté la vie à six piétons ne peut pas expliquer à lui seul cette hausse. "Dans certaines provinces, comme à Namur, on voit aussi ce phénomène", constate-t-il.

Les zones 30 plus sûres pour les piétons

Malgré ces chiffres, certaines agglomérations observent des améliorations. C’est le cas à Charleroi où on mise sur les aménagements cyclables et la réduction de la vitesse. "Tout le centre-ville de Charleroi est passé à 30 km/h. À cette vitesse, vous n’avez pas cet effet tunnel. Vous voyez beaucoup plus de façon latérale et donc les usagers faibles", explique David Quinaux, porte-parole de la zone de police de Charleroi.

Sur le même sujet

Sécurité routière : selon Touring, près d’un conducteur sur deux n’utiliserait pas son clignotant sur l’autoroute

Belgique

Sécurité routière : le nombre de blessés graves dans la circulation serait largement sous-estimé

Belgique

Articles recommandés pour vous