RTBFPasser au contenu

Societe

Sécurité routière: 30% de tués en moins le week-end en 2012

Sécurité routière: 30% de tués en moins le week-end en 2012
16 mai 2013 à 03:57 - mise à jour 16 mai 2013 à 07:261 min
Par Belga News

On a également déploré plus de morts en journée que la nuit les jours de week-end, ressort-il du Baromètre de la sécurité routière 2012 de l'IBSR, écrivent Het Nieuwsblad et Sudpresse.

Le revirement s'est produit en mai 2012. Le nombre de morts baisse le plus fortement lors des accidents nocturnes du week-end avec des jeunes conducteurs. C'est dû, selon l'Institut belge pour la sécurité routière aux contrôles et aux campagnes de sensibilisation innombrables: en 2012, l'IBSR s'est rendu chaque semaine à l'entrée des discothèques, des fêtes et des festivals.

Cinquante-huit cyclistes ont perdu la vie.

Le nombre de personnes décédées sur les lieux de l'accident a diminué, de 775 en 2011 à 672 en 2012. Si on tient compte des personnes décédées à l'hôpital dans le mois de l'accident, on arrive alors à un total de 858 victimes en 2011 et 750 en 2012.

La Belgique reste malgré tout un mauvais élève en Europe et le nombre de tués dans des accidents impliquant un camion ou une camionnette est reparti à la hausse en Wallonie.

Brabant flamand: la problématique du ring en "priorité absolue"

 

L'augmentation d'accidents mortels en Brabant flamand prouve l'urgence de mettre la problématique du ring de Bruxelles sur la table, avec en "priorité absolue" la séparation du trafic local et du trafic de transit, a affirmé jeudi la ministre flamande de la Mobilité Hilde Crevits sur les ondes de la VRT radio.

Cette séparation permettrait notamment aux automobilistes et aux poids lourds de ne plus devoir incessamment changer de bande de circulation, augmentant le risque d'accident, explique la ministre CD&V.

Belga

Le site de l'IBSR

Articles recommandés pour vous