RTBFPasser au contenu

WRC

Sébastien Loeb a "tenté un truc" en partant en slicks dans Sisteron : "J'ai fait une connerie, je me suis fait prendre à mon propre jeu !"

Sébastien Loeb a "tenté un truc" en partant en slicks dans Sisteron : "J'ai fait une connerie, je me suis fait prendre à mon propre jeu !"

WRC Monte-Carlo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 janv. 2022 à 19:161 min
Par Cédric Lizin et Olivier Gaspard

Sébastien Loeb, qui comptait près de dix secondes d'avance sur Sébastien Ogier en tête du Monte-Carlo vendredi soir, a perdu ce samedi une trentaine de secondes sur son rival français et pointe désormais à 21.1 secondes de la première place. Le nonuple Champion du Monde, qui ne comptait que 5.0 secondes de retard avant la dernière spéciale du jour, a tenté un coup de poker au moment de s'élancer sur les pentes verglacées de Sisteron, mais tout ne s'est pas passé comme prévu...

""Je n'ai pas vraiment de regrets, on occupe la deuxième place du Monte-carl' après une belle bagarre avec Seb', a d'abord analysé Sébastien Loeb au micro d'Olivier Gaspard, l'envoyé spécial de la RTBF sur le Monte-Carlo. Hier c'était ma journée, aujourd'hui c'était plutôt la sienne. Le seul regret que je pourrais avoir, c'est d'avoir mis des super softs ce matin, ce n'était clairement pas le bon choix de pneus. Avec la puissance qu'on a sur cette voiture, les super softs, ils souffrent trop. Et l'après-midi, on a fait une bonne première spéciale, et après dans Sisteron, il me met beaucoup de temps dans une portion "glace" où j'étais un peu trop défensif. J'ai tenté un truc dans Sisteron : après avoir discuté avec mes ouvreurs en montant vers la spéciale, on s'est dit que les slicks, ce n'était peut-être pas si mal, alors que ce n'était pas le plan initial ! Mais j'ai fait une connerie : je suis passé à côté de lui en slicks et il m'a vu arriver en chauffant les pneus, et donc, il a compris (rires) ! Il s'est calqué sur moi, et au final je me suis fait prendre à mon propre jeu, puisqu'il a été meilleur que moi en slicks sur la glace. Même si ce n'était forcément pas le choix du siècle. Cet écart de 21.1 secondes, c'est beaucoup, ça ne va pas être simple. Mais le rallye n'est pas fini, on verra bien !"

WRC Monte-Carlo, le débriefing du samedi : Loeb et Ogier ont joué dans la neige de Sisteron, Neuville et Hyundai ont galéré

WRC Monte-Carlo

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous