RTBFPasser au contenu
Rechercher

"Se marier à 11 ans et avoir 8 enfants: aucune femme ne rêve d'une vie comme ça"

Alexander De Croo, ministre de la Coopération au Développement
02 mars 2017 à 08:13 - mise à jour 02 mars 2017 à 08:13Temps de lecture2 min
Par A. L. avec R. Cornet

La Belgique accueille ce jeudi une vingtaine de délégations ministérielles et plus de quarante pays à l'occasion de la conférence internationale "She Decides". L'enjeu est d'accroître le soutien financier et politique à la santé et aux droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles dans le monde. Les participants se penchent sur les conséquences du décret du président américain Donald Trump consistant à ne plus soutenir financièrement les organisations actives dans le domaine du planning familial dans les pays en développement.

Interrogé par la RTBF, le ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo (Open Vld) estime que "la décision de Trump aura un impact majeur pour des millions de femmes à travers le monde. Plutôt que de monter sur les barricades et crier que c'est un scandale, avec les Pays-Bas et une quarantaine de pays, nous allons essayer de trouver de nouveaux financements, de rallier le secteur privé et la société civile, pour continuer à fournir des services de base qui peuvent améliorer le sort de millions de filles et de femmes dans le monde."

Éradiquer la précarité extrême dans le monde

"Depuis une vingtaine d'années, la mortalité maternelle a pu diminuer de 50%. Depuis 25 ans, le nombre d'enfants qui meurent avant l'âge de 5 ans a été réduit de la moitié. Ces progrès sont importants pour éradiquer la précarité extrême dans le monde. Il faut que les filles et les femmes aient les mêmes opportunités que les hommes. Il faut qu'elles puissent décider elles-mêmes si elles veulent des enfants, avec qui et à quel moment" poursuit le ministre.

Alexander De Croo qualifie la décision américaine de "purement idéologique" qui constitue un "retour en arrière vers des périodes plus sombres, où les filles se marient à l'âge de 11 ans, ont en moyenne 8 enfants. Je ne connais aucune fille, aucune femme qui rêve d'une vie comme ça. Mais la conférence "She Decides" n'est pas une décision anti-Trump, c'est pro-femmes".

La Belgique participe à hauteur de 10 millions d'euros

Le ministre évalue l'impact de la décision de l'administration Trump à 500 à 600 millions de dollars. "Je pense qu'aujourd'hui on va largement dépasser le cap des 100 millions (de promesses d'engagement financier), nous aurons fait un grand pas en avant. La Belgique participe à hauteur de 10 millions d'euros, provenant de notre enveloppe de la Coopération au Développement".

Face aux ONG qui estiment que le budget de la Coopération est "une variable d'ajustement" qui se réduit au fil des années, Alexander De Croo, tout en admettant que "nous sommes dans une certaine contrainte budgétaire", pense que "la vraie discussion n'est pas uniquement combien d'argent on met, mais quel est l'impact qu'on a. Aujourd'hui, la Belgique est un des pays qui sont les plus respectés pour le rôle de précurseur que nous avons dans le monde, pour que les filles et les femmes aient les mêmes opportunités, et en faveur des pays les moins développés".

Articles recommandés pour vous