Belgique

Schellebelle: le conducteur roulait trop vite, mais était habilité à rouler

Explosion de wagons à Schellebelle: le conducteur néerlandais roulait trop vite

© Tous droits réservés

07 mai 2013 à 06:39 - mise à jour 07 mai 2013 à 14:44Temps de lecture2 min
Par Belga News

Le conducteur a émis un appel d'urgence samedi peu après 2 heures dans lequel il explique qu'il vient de dérailler. Lorsque l'opérateur lui demande davantage d'informations, il répond qu'il roulait trop vite. "J'ai probablement manqué le signal", déclare-t-il notamment.

L'enquête judiciaire confirme une vitesse excessive, selon plusieurs sources au sein des chemins de fer. A l'approche de l'aiguillage, le train roulait à 80 km/h alors qu'un signal émis près de 1,5 km plus tôt lui intimait de freiner jusqu'à une vitesse de 40 km/h.

Des analyses montrent que le machiniste a même continué à accélérer. A 100 mètres de l'aiguillage, il a aperçu un deuxième signe 4, qui signifie 40 km/h. C'est seulement à ce moment-là qu'il a compris son erreur.

Le conducteur a plus de 25 ans d'expérience et présentait jusqu'ici un état de service irréprochable, selon De Morgen.

Le bilan de l'accident est d'un mort et 93 blessés. Les victimes ont été intoxiquées par les émanations de produits chimiques, à la suite de l'explosion de plusieurs wagons d'un train de marchandises à Schellebelle (Wetteren), dans la nuit de vendredi à samedi. Certains riverains n'ont toujours pas pu réintégrer leur domicile.

Le conducteur du train disposait de toutes les attestations pour rouler en Belgique

Le conducteur était parfaitement habilité à rouler sur la ligne concernée (la ligne 50), a indiqué mardi à l'agence Belga son employeur DB Schenker Nederland, en réaction aux rumeurs circulant mardi selon lesquelles l'homme ne disposait pas du permis de conduire pour rouler sur le rail belge.

"Le conducteur était parfaitement habilité à rouler sur certaines lignes clairement définies en Belgique, dont la ligne 50", a expliqué un porte-parole de DB Schenker Rail Nederland. "Un conducteur doit montrer pour chaque ligne qu'il dispose des bonnes connaissances, ce qui est le cas ici". Son dossier complet, faisant notamment état d'un rapport déclarant que le conducteur était médicalement et psychologiquement apte, a été transmis au parquet, précise DB Schenker Nederland.

Le porte-parole ne souhaite en revanche pas s'épancher sur les déclarations anonymes assurant que le conducteur du train roulait trop vite. "Nous attendons les résultats de l'enquête. C'est la seule attitude appropriée, par respect pour les victimes", a-t-il encore précisé.

 

Belga

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Accident de train à Schellebelle: "L'approche de la Belgique pas assez professionnelle"

Monde

Wetteren: pas de nouvelles substances toxiques mesurées

Belgique

Articles recommandés pour vous