Regions Bruxelles

Schaerbeek et Bruxelles-Propreté se disputent au sujet de la collecte des déchets

Le toute-boîte de Bruxelles-Propreté aux habitants
25 août 2020 à 12:33Temps de lecture1 min
Par Philippe Carlot

Ce n'est pas la première fois que la commune de Schaerbeek croise le fer avec l'ABP (l'Agence Bruxelles-Propreté) à la suite de collectes non effectuées. Schaerbeek reproche à l'ABP de ne pas avoir enlevé les sacs poubelles dans la rue Vandeweyer les 15, 19 et 22 août. L'échevine de la propreté, Deborah Lorenzino (DéFI), réclame une taxe de 20.000 euros parce que ses services ont dû se substituer à l'Agence pour ramasser les poubelles à sa place. Bilan : 1,7 tonne. 

Une rue en travaux

L'ABP ne souhaite pas polémiquer avec la commune par voie de presse mais elle ne tend pas pour autant l'autre joue. Son porte-parole, Etienne Cornesse, dégaine le toute-boîte que l'ABP a envoyé aux habitants de la rue Vandeweyer pour les informer de la suspension des collectes pendant la durée des travaux effectués dans leur rue. "Des travaux qui ne permettent pas le passage en toute sécurité de nos camions", explique Etienne Cornesse. Une argumentation réfutée par la commune, qui parle d'un chantier très localisé n'empêchant pas l'accès à la rue. 

Pour autant, l'ABP ne laissait pas tomber les habitants de la rue Vandeweyer. Le toute-boîte les invitait à déposer leurs sacs poubelles à deux points d'apport dans ladite rue. "Un dispositif connu et bien rôdé avec les communes et les principaux maîtres d'ouvrage", se défend le porte-parole de Bruxelles-Propreté. 

L'Agence attend le courrier de la commune lui réclamant la taxe. Et elle y répondra de manière circonstanciée. Ambiance! 

Articles recommandés pour vous