Tour de France

Scénario fou sur les pavés : Clarke vainqueur à Arenberg, van Aert reste en jaune, Roglic perd beaucoup de temps

5e étape : Lille > Arenberg : Victoire de Simon Clarke

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 juil. 2022 à 23:40 - mise à jour 06 juil. 2022 à 15:48Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Simon Clarke (Israel-Premier Tech) a remporté la cinquième étape du Tour de France 2022 qui reliait Lille Métropole à Arenberg porte du Hainaut. Entre le panache de Pogacar et les malheurs de Jumbo-Visma, les 157 kilomètres de cette étape disputée sur les pavés du nord ont offert un scénario fou. Wout van Aert, malchanceux, s'est mis au service de Jonas Vingegaard mais il a tout de même sauvé son maillot jaune.

Le double vainqueur de la Grande Boucle s'est montré offensif sur un terrain où on ne l'attendait pas vraiment. Le Slovène a finalement grappillé ... 13 secondes sur Vingegaard. Beaucoup d'effort pour peu de résultat, à cause ou grâce - selon le camp dans lequel on se place - à l'énorme travail de van Aert.

On assiste à un peu plus de bagarre pour prendre l’échappée que ces derniers jours. Elle se constitue en deux temps. Taco van der Hoorn (Intermarché-Wanty Gobert), Edvald Boasson Hagen (TotalEnergie) et l’inévitable Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) partent en éclaireurs. Le trio est rejoint par Neilson Powless (EF Education-EasyPost), Simon Clarke (Israel-Premier Tech) et Alexis Gougeard (B&B Hotel). Ce groupe prend le large.

Journée noire pour Jumbo-Visma

Dans le peloton, la tension monte à l’approche des pavés. Wout van Aert est victime d’une chute avant d’esquiver de justesse une voiture. Un double coup de chaud annonciateur d’une mauvaise journée pour Jumbo-Visma. Un souci mécanique rejette Jonas Vingegaard à l’arrière de la course. Plusieurs changements de vélo, beaucoup de temps perdu pour le Norvégien. Et un vent de panique au sein de la formation néerlandaise. La chute de Roglic dans les 30 derniers kilomètres ne calme pas la tempête. WVA se laisse décrocher et se met au service de Vingegaard.

Pogacar surfe sur les pavés

Au cœur des nuages de poussière, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) hausse le tempo dans ce qu’il reste du peloton. Le Slovène flaire le bon coup et il n’est pas le seul. Il reçoit le soutien d’Aleksandr Vlasov et des Bora-Hansgrohe.

Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) accélère dans le secteur 3, à moins de 20 kilomètres d’Arenberg. Il n’y a que Pogi qui peut s’accrocher à sa roue ! Il y a des coureurs partout. Les groupes se suivent de minute en minute. Devant les cinq échappés résistent toujours.

Les rescapés (van der Hoorn, Boasson Hagen, Clarke, Powless) se jouent la victoire. Simon Clarke décroche la timbale à la photo-finish devant Taco van der Hoorn. Stuyven et Pogacar arrivent 51 secondes plus tard. 13 secondes devant le peloton où se trouvent Vingegaard, Vlasov, Thomas, Yates, Gaudu ou Pinot.

Loading...
CYCLING-FRA-PARIS-ROUBAIX
CYCLING-FRA-PARIS-ROUBAIX © FRANCK FIFE

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous