RTBFPasser au contenu

C'est vous qui le dites

Sans les certificats de courte durée, les employeurs pourront-ils faire confiance aux employés ?

Sans les certificats de courte durée, les employeurs pourront-ils faire confiance aux employés ?
06 oct. 2021 à 09:542 min
Par C'est vous qui le dites

Le gouvernement envisage la fin du certificat médical de courte durée. Si du côté des médecins et des mutuelles la nouvelle est bien accueillie, ce n’est pas le même son de cloche du côté des employeurs qui craignent une augmentation des petites maladies du lundi, par exemple, et estiment qu’il s’agirait alors d’un congé sans solde.

S’il n’y a plus de certificats de courte durée, les employeurs pourront faire confiance aux employés ? C’est la question que l’on vous posait ce matin dans "C’est vous qui le dites".

Voici quelques moments forts de l’émission…

mixetto – Getty Images

"Les Belges ont l’esprit magouilleur"

Marc, un auditeur originaire de Frasnes-lez-Gosselies, est intervenu à ce sujet sur notre antenne : "Non, il y a déjà actuellement énormément de certificats de complaisance. Je suis médecin pensionné et je connais d’anciens collègues qui font des certificats de complaisance. On en voit fréquemment. Si on supprime les certificats médicaux de courte durée, il y aura encore plus d’abus. C’est un manque de civisme total de la société belge. Les Belges ont l’esprit magouilleur. Ce système pourrait fonctionner si les médecins du travail contrôlent bien ces absences."

Westend61 – Getty Images

"C’est un bon système"

Du côté de Messancy, dans la province de Luxembourg, Jessica n’est pas du même avis : "Je travaille au Grand-Duché du Luxembourg et dans la fonction publique, nous avons droit à 3 jours consécutifs sans justificatif. Le certificat est demandé au 4e jour d’absence. Les bureaux sont toujours remplis, je ne trouve pas qu’il y ait des abus d’absence. C’est un bon système, cela permet, lors d’une migraine par exemple, de se reposer sans forcément patienter une heure dans la salle d’attente de son médecin."

PeopleImages – Getty Images

"En Belgique, détourner la loi est un peu le sport national"

Le débat se termine à Ittre avec Serge : "Je suis patron d’une PME et je fais totalement confiance à mon personnel actuel, ce sont des gens avec qui je travaille depuis des années et ça se passe très bien. Il y a quelque temps, j’ai dû me séparer de plusieurs de mes collaborateurs qui s’absentaient régulièrement le lundi."

C’est bénéfique pour les médecins, mais c’est une surcharge de travail pour mon personnel et moi

"Si l’employé ne doit plus prendre la peine de se rendre chez son médecin pour un certificat, c’est la fête au village. C’est dans la nature des gens, en Belgique, détourner la loi est un peu le sport national."

Nous vous invitons à poursuivre le débat sur notre page Facebook "C’est vous qui le dites" et à revoir l’émission sur Auvio. Nous vous donnons rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 10h30 sur VivaCité et La Une pour trois nouveaux débats.

Sur le même sujet

12 oct. 2021 à 09:54
1 min
11 oct. 2021 à 09:49
2 min

Articles recommandés pour vous