RTBFPasser au contenu

Football

Sanneh revient sur son passage raté à Anderlecht : "Qu’est-ce que j’ai fait de mal avec Kompany ? Aucune idée"

Sanneh revient sur son passage raté à Anderlecht : "Qu’est-ce que j’ai fait de mal avec Kompany ? Aucune idée"
20 janv. 2022 à 11:441 min
Par Christophe Delstanches

Bubacarr Sanneh (27 ans) est sans club depuis sa rupture de contrat avec Anderlecht le 31 août dernier. Ce qui n’a pas empêché l’ex-défenseur Mauve de continuer à s’entraîner et de faire partie du noyau gambien qui est en ce moment à Coupe d’Afrique des Nations.

La Gambie peut entrer dans l’histoire, ce jeudi soir, si elle s’impose contre la Tunisie. Les Gambiens se qualifieraient pour la première fois pour les 1/8 de finale de la CAN. En marge de cette rencontre, Bubacarr Sanneh s’est exprimé pour la première fois, depuis la fin de son aventure bruxelloise, dans les colonnes de nos confrères du Nieuwsblad.

Bubacarr Sanneh avait rejoint les Mauves à l’été 2018. Le Gambien avait été transféré du club danois de Midtjyllans pour la coquette somme de 8 millions d’euros. Le 31 août dernier, Sanneh qui n’avait plus d’avenir à Anderlecht, a décidé de résilier son contrat avec le Sporting.

Aujourd’hui encore il ne sait pas pourquoi ça n’a pas marché du côté du Parc Astrid : "Si vous voulez comprendre ce qui n’a pas été, il faut demander à Anderlecht. Moi je peux vous dire que j’ai tout donné pour l’équipe. Je n’ai jamais tenu de propos négatif à l’égard du club. C’est juste que je n’ai jamais obtenu ma chance. Avec le temps, je suis devenu le coupable idéal pour justifier ce qui n’allait pas au club. Mais je n’étais pas la cause des maux d’Anderlecht."

C’est sous les ordres de Hein Vanhaezebrouck que Bubacarr Sanneh avait fait des débuts au Sporting. Il a ensuite été prêté à Göztpe, en Turquie, à Ostende et enfin à Aarhus au Danemark. Lors de son retour de prêt, l’été dernier, il s’est rapidement rendu compte qu’on ne comptait plus sur lui à Anderlecht :"Vincent Kompany m’a laissé jouer lors de deux matchs amicaux et m’a dit que j’aurais ensuite plus de temps de jeu. Je ne sais toujours pas ce que j’ai fait de mal vis-à-vis de Kompany".

Bubacarr Sanneh, qui n’a joué quelques minutes à la CAN, veut à présent se concentrer sur le tournoi africain. Viendra ensuite le temps de retrouver un club, lui qui a toujours un pied en Belgique. Son épouse, rencontrée quand il évoluait à Anderlecht, et sa fille sont installées en Belgique du côté de Gand.

Articles recommandés pour vous