Sandrine Piau : "Ce qui est beau dans l'amour, c'est qu'il est insaisissable"

Sandrine Piau : ce qui est beau dans l'amour, c'est qu'il est insaisissable
19 juin 2019 à 10:43 - mise à jour 19 juin 2019 à 10:43Temps de lecture1 min
Par L'équipe Musiq3

La soprano française Sandrine Piau nous présente son nouvel album, Si j’ai aimé, enregistré avec le Concert de la Loge et Julien Chauvin.

Si elle fut révélée par la musique baroque, la soprano Sandrine Piau nous confie, dans le livret de ce disque, que ses "premières émotions musicales ont été nourries de la musique française des XIXe et XXe siècles, dont les couleurs orchestrales ravissaient la harpiste qu'[elle] rêvait de devenir".

Avec ce nouvel album, Si j’ai aimé, c’est donc un retour aux sources, une "échappée belle" qui met à l’honneur des mélodies françaises, parfois oubliée, du XIXe et XXe siècle. Le programme de ce disque évoque l’attente, le désir, le plaisir, le souvenir, bref les méandres de l’amour de l’héroïne romantique, sur des textes des poètes Hugo, Gautier, Verlaine.

Aux côtés de Sandrine Piau, on retrouve Julien Chauvin et son orchestre d’instruments anciens, Le Concert de la Loge.

Un disque à découvrir avec Sandrine Piau et Camille De Rijck.

L’interview avec les extraits musicaux

Sur le même sujet

Sandrine Piau : "J’ai un vrai amour pour le répertoire de la musique allemande de la fin XIXe"

Giulio Prandi dévoile un petit bijou peu connu : le Requiem de Niccolo Jommelli

Les Choix de Musiq'3

Articles recommandés pour vous