RTBFPasser au contenu

La Trois

Sandrine Kiberlain : ses confidences sur son divorce avec Vincent Lindon

"On Est Fait Pour S'Entendre" Premiere At Cinema Pathe Wepler
20 janv. 2022 à 09:272 min
Par Maureen Loader

C’était ce mercredi 19 janvier 2022 que l’actrice se livrait lors d’un entretient auprès de Psychologies au sujet de son divorce difficile avec Vincent Lindon.

Suite à leur divorce, les deux ex son resté très amis. Après une décennie d’histoire d’amour, c’était en 2003 qu’ils s’étaient séparés. Une séparation difficile et douloureuse comme l’expliquait l’actrice en 2016 dans le magazine Madame Figaro :

Je n’ai pas eu quinze histoires d’amour, mais celle-ci a particulièrement compté puisqu’il est le père de ma fille. C’est je crois ma première histoire de jeune femme adulte et responsable.

De leur ancienne relation amoureuse, Sandrine Kiberlain et Vincent Lindon gardent de merveilleux souvenirs. Une relation amoureuse, notamment marquée par la naissance de leur fille Suzanne, en 2000.

En 2000 leur idylle fut marqué par un heureux evenement, la naissance de leur fille Suzanne :"Je fais peut-être partie de ces mères trop centrées sur l'enfant", avouait-elle en mars 2019 à nos confrères de Télé Star. Les parents Suzanne, jeune femme aujourd’hui âgée de 21 ans, ont conservé de bons rapports : "Le père est toujours présent. On forme toujours une famille intacte, même si on n'est plus amoureux."

"L'important, c'est de garder les gens qu'on aime près de soi."

Pour Sandrine Kiberlain, cette rupture reste tout de même un épisode douloureux. "Quand la première histoire d'amour à laquelle je croyais s'est arrêtée, ça a été un choc", avoue-t-elle, avant de poursuivre : "J'ai mis du temps avant de recommencer. Mais on apprend de ses ruptures. Aujourd'hui, je n'ai plus de mal à partir. L'important, c'est de garder les gens qu'on aime près de soi." 

Elle ajoute à cela : "Vincent, c'est la famille. Quand on s'est quittés, je savais qu'on ne se perdrait pas. Mais je ne savais pas comment faire. On venait de passer dix ans ensemble, on avait une petite fille, j'avais la trentaine à peine, je n'en étais pas à ma dixième séparation, alors le chagrin... C'était très dur. J'ai mis du temps à accepter l'idée que ma fille vive avec des parents divorcés, moi qui n'avais pas connu ça. Mais on invente, et on construit."

La relation qu'elle qu'elle a concervée avec le père de sa fille est précieuse : "Aujourd'hui, on se soutient à distance, et on est suffisamment complices dans la vie pour être partenaires à l'écran. C'est très, très bizarre, mais on arrive à le jouer. Finalement, je ne suis pas si loin du modèle familial : on s'aime pour la vie, même si on s'aime autrement. On a réussi ce truc-là. Pas sans mal, mais on l'a fait. C'est précieux, on le sait. Alors on ne salit pas..." Des confidences émouvantes.

© Tous droits réservés

Si vous aimez Sandrine Kiberlain, vous pourrez la retrouver 27 janvier 2022 à 22h10 sur La Trois dans le film "La belle et la belle" de Sophie Fillières, une comédie sous forme de miroir (inédit).

Le pitch : 

Margaux, 20 ans, fait la connaissance de Margaux, 45 ans. Tout les unit. Normal, elles ne forment qu'une seule et même personne, à 2 âges différents de leur vie. L'une étant le reflet de l'autre dans un rapport souvent conflictuel et dans des jeux de miroir et de vitres de train... Un film léger, mélancolique, romantique et très drôle. Une belle réflexion sur le temps qui passe, les rêves, les espoirs, les projets avortés. Avec la dose de regrets quand on se penche sur son passé et les erreurs qu'on a pu faire. Avec un 3e personnage masculin qui ajoute une donnée à l'équation : il est à la fois l'amour de jeunesse de Margaux quadragénaire et l'amant de passage de la jeune Margaux. Ensemble, ils arrivent au constat que le sentiment amoureux est toujours nouveau et pourtant déjà joué. Et ce serait plutôt la jeune qui aurait des conseils à transmettre à la plus âgée !

Articles recommandés pour vous