Wimbledon

Rybakina, lauréate de Wimbledon, estime "injuste" la décision de ne pas distribuer de points

Elena Rybakina explique qu'elle n'a pas l'impression d'avoir remporté Wimbledon suite à la non attribution des points.

© © Tous droits réservés

26 août 2022 à 19:50Temps de lecture1 min
Par AFP (édité par Jérôme Jordens)

"J'ai l'impression de ne pas être vraiment la championne de Wimbledon". Elena Rybakina, lauréate du Grand Chelem londonien en juillet, a estimé "injuste" vendredi la décision de ne distribuer aucun point à Londres en raison de l'éviction des joueurs russes et bélarusses.

"C'était mon rêve de gagner à Wimbledon. C'est dommage. J'ai l'impression de ne pas vraiment être la championne", a déclaré Rybakina, 25e joueuse mondiale, en conférence de presse à trois jours du début de l'US Open.

En juillet dernier, Rybakina s'est adjugé le premier Grand Chelem de sa carrière en s'imposant contre la Tunisienne Ons Jabeur 3-6, 6-2, 6,2 en finale.

Aujourd'hui 20e au classement de la Race, qualifiant les 8 meilleures joueuses de l'année au Masters de fin d'année, Rybakina a été privée des points qui lui auraient permis de se positionner à la 2e place après son succès à Londres.

"Je ne pense pas que ce soit juste. Je ne parle pas seulement de moi, mais de manière générale, je pense qu'avec toutes ces décisions, beaucoup de joueurs en paient le prix", a-t-elle déclaré.

"Le problème vient de l'organisation du circuit", s'est plainte la joueuse kazakhe de 23 ans, née en Russie. "(La WTA, nldr) souffre d'une certaine faiblesse au niveau du leadership parce qu'il y a beaucoup de choses à traiter".

"Je ne suis pas surprise qu'en fin de compte, nous ayons eu de nombreux exemples de joueurs qui sont jeunes mais qui décident finalement d'arrêter le tennis", s'est désolée Rybakina.

La Kazakhe affrontera une qualifiée au premier tour de l'US Open, avant de potentiellement croiser la route de l'Américaine Venus Williams, lauréate de 7 Majeurs, dont deux à "Flushing Meadows".

Articles recommandés pour vous