RTBFPasser au contenu

Royal Blood : un album "honnête"

Royal Blood
15 juil. 2021 à 06:422 min
Par Classic 21

L’album "Typhoons" est sorti au mois d’avril et définit un nouveau visage au duo de Brighton.

En effet, les sonorités sont assez différentes de ce à quoi les fans étaient habitués. Vous avez sans doute pu le remarquer avec des titres comme "Trouble’s coming" ou "Typhoons" que nous vous diffusons régulièrement sur Classic 21.

Le chanteur/bassiste Mike Kerr s’en explique : "On y retrouve beaucoup de sonorités et d’influences qui viennent de notre jeunesse. Le but de cet album est de nous montrer tels que nous sommes vraiment et cet exercice demande pas mal de confiance en soi et d’expérience car ce n’est pas toujours une situation confortable," a-t-il avoué lors d’une interview menée par Cyril Wilfart pour Classic 21.

Cette fois-ci, le groupe n’a en effet pas choisi la facilité : "Il est beaucoup plus aisé de porter un masque et d’imiter quelque chose que l’on connaît, qui marche et que l’on aime, alors qu’il est très compliqué de s’aventurer en son for intérieur."

Ecoutez son explication à 4’45 :

Royal Blood évoque la sortie de "Typhoons" à Classic 21

Royal Blood a récemment sorti son troisième album Typhoons. Classic 21 vous l’avait déjà fait découvrir à sa sortie et c’est maintenant Mike Kerr, le chanteur/bassiste, qui nous dévoile tous les secrets derrière ce projet assez novateur pour le groupe.

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Il poursuit : "Si on avait essayé de contenter les fans en leur proposant quelque chose de rassurant mais en quoi nous ne croyions pas, on se serait alors retrouvés sur scène à défendre cela sans réelle conviction… Ça aurait été catastrophique !"

"Il n’y a rien de pire que d’être applaudi pour un travail dont vous n’êtes pas fier ou d’être apprécié pour une chose en laquelle vous ne croyez pas".

La nouvelle approche de Royal Blood a permis au duo de produire lui-même la majorité des titres de Typhoons. L’exception est "Boilermaker" ; ce titre était déjà un favori des fans lors de leur tournée de 2019. La version de l’album a été produite par nul autre que Josh Homme, le frontman de Queens of the Stone Age. Les deux groupes ont fait connaissance lors de leur tournée aux États-Unis où ils ont joué en première partie de QOTSA. Lors de l’interview ci-dessus, Mike Kerr a avoué son admiration envers Josh Homme : "C’est une personne que j’ai toujours admirée et j’ai beaucoup appris en écoutant sa musique. J’en ai évidemment encore plus appris en travaillant avec lui. Il m’a vraiment éclairé sur l’importance d’avoir le courage d’être soi-même."

"Trouble’s Coming" est un morceau résolument différent de ce que le groupe avait l’habitude de proposer. Lors de notre première rencontre avec Royal Blood autour de Typhoons, Mike Kerr avait expliqué : "Ce morceau était un vrai moment pivot pour nous, nous avions vraiment envie de quelque chose de nouveau, mais sans détruire ce que nous avions construit avant, et c’est le premier morceau qui a rencontré cet objectif."

Depuis la sortie de Typhoons, Royal Blood a proposé quelques belles interprétations pour promouvoir l’album, comme la plage titulaire jouée en live chez Jimmy Kimmel, "Boilermaker" sur le toit du célèbre Palace Pier à Brighton ou encore cette très belle version de "Limbo" avec un orchestre depuis les studios Abbey Road :

 
Loading...

Sur le même sujet

22 mars 2022 à 14:21
2 min
18 mars 2022 à 10:20
1 min

Articles recommandés pour vous