RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ross Valory et Steve Smith : virés de Journey

Ross Valory et Steve Smith : virés de Journey.
06 mars 2020 à 08:42Temps de lecture5 min
Par Jeremy Kuprowski

De vives tensions au sein du groupe ont poussé les membres Neal Schon et Jonathan Cain à prendre des mesures drastiques.

Mardi dernier, les avocats des deux hommes ont introduit une plainte à la Cour Supérieure du comté de Contra Costa, en Californie. Cette dernière accuse Smith et Valory d’avoir tenté de prendre le contrôle de l’une des entités liées au groupe : Nightmare Productions, Inc.

Les deux hommes pensaient à tort qu’en contrôlant cette société liée à Journey, ils obtiendraient également le contrôle de la marque, leur offrant ainsi une retraite confortable avec des paiements de plusieurs millions de dollars.

La plainte considère le projet "non seulement malhonnête, mais également mal conçu". Elle précise que Nightmare Productions ne contrôle pas le nom "Journey" mais seulement qu’elle garantie le droit de licence "exclusif et irrévocable" à une autre entité liée au groupe : Elmo Partners. Cette dernière fût créée par Cain, Schon et l’ex-chanteur Steve Perry. Nightmare Productions avait ainsi octroyé à Elmo Partners les droits exclusifs de la marque Journey en 1985, tandis que, quand Perry a quitté le groupe en 1998, il avait signé un accord permettant à Cain et Schon de continuer à enregistrer et tourner sous le nom de "Journey."

Skip Miller, l’un des avocats des deux artistes, raconte au Rolling Stone : "Les contrats sont très clairs. Le nom Journey est contrôlé par Neal Schon et Jonathan Cain. Et pour des raisons jugées valides, ils ne veulent plus jouer ni avoir quoique ce soit à faire avec Smith et Valory. C’est leur droit. Et ils peuvent parfaitement continuer Journey tout en remplaçant leur bassiste et leur batteur."

Toujours selon la plainte, Smith et Valory avaient mis leur plan à exécution en décembre dernier, mais ce dernier n’avait commencé à prendre forme que le 31 janvier. Ce jour-là, un juriste du nom de Daniel Schacht a envoyé plusieurs mails afin d’arranger plusieurs rendez-vous entre les actionnaires et le conseil d’administration de Nightmare Productions. Ces mails demandaient d’augmenter le nombre de sièges du conseil, passant de trois à six, afin d’y inclure Smith, Valory et deux de leurs comparses. Cette restructuration devait permettre à Smith de remplacer Cain en tant que président du conseil.

Bien que ces mails envoyés par Schacht comportaient la signature de Cain, la plainte affirme que "Cain n’a ni approuvé, ni signé aucun de ces mails. Nos informations nous permettent de dire que Smith et Valory ont demandé à Schacht de les envoyer."

Néanmoins, les deux rendez-vous auraient bien eu lieu comme prévu le 13 février, conduisant Smith à remplacer Cain en tant que président du conseil d’administration et Valory remplaçant Schon en tant que secrétaire. La plainte continue en mentionnant que "désormais, Smith et Valory s’estiment en pleine possession du nom "Journey" et tout à fait capables d’obliger Cain, Schon et Nightmare Productions à leur donner une partie des revenus des tournées futures du groupe sans qu’ils n’aient besoin de les accompagner d’aucune façon."

"Ces manigances ont provoqué une nette séparation entre les membres du groupe : Smith et Valory ont placé leurs propres intérêts avant ceux de la formation, semant la discorde et mettant en péril le futur de Journey."

En tant que tel, les avocats de Schon et Cain ont envoyé une lettre à Smith et Valory mardi dernier. Celle-ci affirme "qu’ils ne sont plus considérés comme des membres du groupe et qu’ils ne peuvent plus jouer sous le nom de Journey. Toute action entreprise allant à l’encontre des droits de nos clients sera suivie de procédures légales visant à faire valoir les droits de nos clients. Cette lettre prend effet immédiatement."

Le procès vise également à réclamer "plus de 10 millions de dollars en dommages et intérêts, accompagnés d’autres dommages", ainsi qu’à procéder à un jugement sur le fond affirmant qu’Elmo Partners détient bien les droits exclusifs du nom "Journey".

Enfin, le procès vise aussi à prouver que les actions entreprises lors des meetings ayant eu lieu le 13 février sont invalides.

Ross Valory et Steve Smith : virés de Journey.
Ross Valory et Steve Smith : virés de Journey. Mike Coppola - Getty Images

Joey Belladonna vient de lancer un groupe-hommage à Journey

C’est sur les réseaux sociaux que s’est exprimé le frontman de la formation thrash. Il a ainsi déclaré être heureux d’annoncer les débuts de Journey Beyond, un hommage au groupe Journey.

"C’est avec plaisir que je vous présente mon nouveau groupe formé à Nashville. Nous sommes très impatients de nous produire sur scène. Notre premier show aura lieu ce vendredi 6 mars au Beacon Theatre. Nous jouerons les hits intemporels de Journey toute la nuit et sommes impatients de rencontrer de nouveaux fans dans le public !"

En plus de Joey Belladonna, le quintet se compose du claviériste Doug Carter, du bassiste Paul Arntz, du guitariste Matt Basford et du batteur Justin Ward.

En dehors du temps passé avec Anthrax, Belladonna s’est adonné à la batterie et au chant pour son groupe de reprises de rock classique "Chief Big Way". La formation née à New York comprend Dave Mickelson à la basse, Joe Precourt à la guitare et John Goodwin au clavier. Leur répertoire incluait déjà des titres de Journey, mais aussi AC/DC, ZZ Top, Boston, Cheap Trick, Foreigner, Pink Floyd, Van Halen, Collective Soul, The Who, The Doors, Shinedown et Bon Jovi, entre autres.

Lors d’une interview donnée à MusicDish en 2005, Belladonna avait répondu à une rumeur qui voulait qu’il se soit présenté avec une chanson de Journey lors de son audition de 1985 pour intégrer le groupe Anthrax : "Ce qu’il s’est passé c’est que je suis entré dans la pièce et ils m’ont simplement dit de commencer. Ils ne m’avaient pas encore entendu chanter. Ils savaient qui j’étais et m’avaient demandé de venir, mais rien n’était prêt. Il fallait encore installer le matériel, préparer l’enregistrement etc. Donc ils m’ont dit de m’échauffer en attendant. J’ai simplement pris le micro et j’ai chanté du Journey, je pense que c’était la chanson "Lights". Je ne savais pas ce que je faisais, je voulais juste leur présenter ma voix, pour leur donner une idée. Et c’est tout. Il n’y a rien de plus ! J’ai juste gueulé un morceau du groupe. Je pense avoir aussi chanté "Oh Sherrie", sans raison apparente. J’ai chanté le premier truc qui me passait par la tête en a cappella et c’était assez difficile. Ils ne s’y attendaient vraiment pas."

En 2013, Anthrax a sorti l’EP "Anthems" comportant plusieurs grands classiques de groupes comme Rush, Thin Lizzy, AC/DC, Cheap Trick, Boston ainsi qu’une reprise du titre "Keep On Runnin" de Journey.

Après la prestation d’Anthrax à la Van Andel Arena en août 2018, où le groupe avait joué en ouverture de Slayer, Belladonna s’était arrêté dans le bar de la brasserie "Founders" pour chanter quelques titres de Journey en mode karaoké devant les clients. Une vidéo amateur de cette prestation improvisée est à découvrir ci-dessous :

Loading...

Joey Belladonna from Anthrax performs Journey songs at Founders Open Mic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Journey complète son line-up après le départ de deux de ses membres

Articles recommandés pour vous