Roland Garros - Tennis

Roland-Garros – Justine Henin : "Rafael Nadal, c’est la normalité absolue, et l’extraordinaire à la fois"

Justine Henin

Cela semblait à nouveau impossible, donc il l’a encore fait. Tous les superlatifs semblent ridiculement faibles, pour décrire ce que Rafael Nadal a réussi à Roland-Garros. Ce quatorzième triomphe parisien est sans aucun doute l’une des plus grandes performances de l’histoire du sport. Cette vingt-deuxième victoire en Grand Chelem est un exploit monumental.

Justine Henin, quadruple lauréate, sur la terre battue de la Porte d’Auteuil, est épatée…

Justine, que dire, après ce nouveau sacre de Rafael Nadal ?

Cela donne le vertige. C’est au-delà de tout ce qu’on aurait pu imaginer. Le dernier Roland-Garros que j’ai gagné, c’était en 2007, c’était en même temps que Rafa. Qui aurait pu penser à ce moment-là qu’en 2022, il en aurait gagné autant, et qu’il gagnerait encore cette année ? Je suis admirative devant l’état d’esprit du champion, et très touchée de ce que l’on a vécu. Parce que je trouve que dans le monde du sport, il est une inspiration incroyable pour nos jeunes, et pour chacun d’entre nous.

C’est un exploit exceptionnel…

Je pense que les gens ne peuvent pas imaginer le travail que cela peut représenter. On pourrait croire que c’est facile, pour Rafael Nadal, de venir gagner Roland-Garros autant de fois. Mais non, la rigueur, la remise en question, le travail permanent, le fait de ne jamais rien lâcher, c’est lui, tout cela. Rafael Nadal, c’est la normalité absolue, et en même temps, il y a quelque chose d’unique et d’extraordinaire. Il démontre encore une fois ses belles valeurs.

Mais on ne sait pas s’il reviendra…

Il a l’air de dire que continuer de cette manière-là ne sera plus possible, et qu’il doit trouver des solutions. Imaginez ce qu’il vient de réaliser. Il y a un an, quand il a quitté Roland-Garros, il boitait. On l’a revu un peu au mois d’août, puis plus du tout jusqu’à l’Open d’Australie. Où il revient, et il gagne, à la surprise générale. Et le voilà qu’il en remporte un autre dans la foulée, alors qu’on avait beaucoup de doutes sur sa capacité à pouvoir le faire. On gardait à l’esprit que c’était possible, parce qu’il y a cette magie "Rafael Nadal" à Roland-Garros. Tout le monde dit qu’il était en dessous de son niveau. Mais il bat Auger-Aliassime, il bat Djokovic, il est dans le combat avec Zverev, et il est plus qu’au rendez-vous en finale. Il n’y a pas de mots pour décrire sa façon de se surpasser.

Articles recommandés pour vous