Vuelta - Cyclisme

Roglic sort du silence après sa chute et pointe le doigt sur Wright : "Il m’a enlevé le guidon des mains"

Primoz Roglic

© AFP or licensors

09 sept. 2022 à 14:38Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda

Primoz Roglic est rentré chez lui après sa chute sur la 16e étape de la Vuelta et la terrible désillusion qu’a signifié son abandon le lendemain matin.

S’il se sent mieux et parvient à marcher malgré ses blessures, le Slovène n’a pas encore digéré ce retour à la maison anticipé. Sur le site internet de son équipe Jumbo-Visma, il est revenu sur les circonstances de sa chute et a notamment pointé du doigt le Britannique Fred Wright, coupable selon Roglic d’avoir effectué une manœuvre dangereuse lors du sprint.

"Ce n’est pas 'ok'. Cela n’aurait pas dû arriver. Les gens font comme si rien ne s’était passé. Pour moi, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas la façon dont je veux que mon sport se poursuive. Après l’accident, il m’a fallu du temps pour me remettre les idées en place. Je me suis demandé comment c’était possible d’être tombé de la sorte. La façon dont cette chute est arrivée est inacceptable. Tout le monde ne l’a pas vu correctement. Cette chute n’a pas été causée par la mauvaise qualité de l’asphalte ou un manque de prudence mais par le comportement d’un coureur. Je n’ai pas d’yeux dans mon dos, sinon j’aurais évité cette chute. Wright est venu par l’arrière et m’a enlevé le guidon des mains avant que je ne m’en rende compte", a déclaré Roglic, manifestement remonté.

Des propos appuyés par les déclarations du patron de son équipe Richard Plugge. "Il y a dix ans, les vieux coureurs disaient déjà que les jeunes coureurs n’avaient pas de respect, prenaient des risques irresponsables et tiraient leur chemin sans faire attention. Ces jeunes coureurs, ce sont les coureurs expérimentés d’aujourd’hui et on entend les mêmes commentaires de leur part à propos des jeunes. Il faut que cela change et je suis content que Primoz élève la voix pour dénoncer cela", a affirmé Plugge. 

16e étape : Sanlucar de Barrameda > Tomares : Crevaison pour Evenepoel, chute de Roglic et deuxième victoire pour Mads Pedersen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous