Icône représentant un article video.

Vuelta - Cyclisme

Roglic s’impose en patron et s’empare du maillot rouge, Evenepoel remonte au général

4e étape : Vitoria-Gasteiz > Laguardia : Victoire de Primoz Roglic

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

22 août 2022 à 23:00 - mise à jour 23 août 2022 à 15:25Temps de lecture1 min
Par Raphaël Deby

Nouvelle victoire pour Jumbo-Visma ! Son leader Primoz Roglic s’est imposé en costaud au terme de la quatrième étape à l’issue de laquelle il s’empare du maillot rouge de leader.

Le départ de la course n’est pas difficile, plusieurs coureurs tentent donc de prendre les devants. Si Alessandro De Marchi (Israël Premier Tech) et Alexey Lutsenko (Astana Qazaqstan) sont les premiers à sortir, ils sont ensuite rejoints par Jarrad Drizners (Lotto-Soudal), Ander Okamika (Burgos-BH), James Shaw (EF Education-EasyPost) et Joan Bou (Euskaltel-Euskadi).

Avec la présence de Lutsenko devant, le peloton ne veut pas laisser trop d’avance aux fuyards. Meilleur membre de l’échappée au général (66e à 46e), le Kazakh a surtout fini dans le top 10 du dernier Tour de France, une donnée suffisamment importante pour que le peloton ne le laisse filer. Devant, c’est l’équipe Jumbo-Visma, du maillot rouge Edoardo Affini et Primoz Roglic, et la formation Bora-Hansgrohe de Jai Hindley, vainqueur du dernier Giro, qui font le travail.

En passant en tête de la première côte de la journée, Bou en profite pour s’emparer du maillot à pois bleus à Julius van den Berg (EF Education-EasyPost). Derrière, le peloton laisse jusqu’à trois minutes d’avance et ne cherche pas à reprendre les fuyards trop tôt.

À une trentaine de kilomètres de l’arrivée, alors qu’il ne reste que trois coureurs à l’avant, Mads Pedersen (Trek – Segafredo) et Sam Bennett (BORA – hansgrohe), respectivement deuxième et premier du classement par points, profitent du sprint intermédiaire pour engranger quelques unités supplémentaires alors que la plupart de leurs concurrents sont lâchés.

Dès le début de l’avant-dernière ascension, à 21 kilomètres de la ligne, Affini n’arrive plus à suivre le rythme du peloton et abandonne donc sa tunique de leader. Au sommet de la dernière ascension, Julian Alaphilippe (Quick-Step Alpha Vinyl) accélère, suivi par Roglic. Le Slovène passe même la ligne avant lui, empochant ainsi trois secondes de bonification et devenant le leader virtuel.

Les deux hommes forts ne tentent pas de pousser l’échappée plus loin et réintègrent le peloton qui se dirige désormais vers la dernière ascension.

C’est d’abord l’équipe Trek-Segafredo qui se montre pour Pedersen mais Roglic est le premier favori du rouge à faire un réel effort. Plus fort que les autres, le Slovène n’est jamais vraiment inquiété et s’impose au sprint devant Pedersen et Enric Mas (Movistar)

Cette victoire lui permet de récupérer le maillot rouge de leader à Affini. Jumbo-Visma continue donc de faire passer cette tunique d’un coureur à un autre.

Huitième de l'étape, Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) en profite pour remonter à la sixième place du classement général. À noter que plusieurs candidats au podium comme Simon Yates (Team BikeExchange - Jayco), Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) ou Mikel Landa (Bahrain - Victorious) ont perdu sept secondes à l'arrivée.

Revivez l'étape en direct commenté

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous