Journal du Rock

Roger Waters écrit une lettre ouverte à Vladimir Poutine

© Justin Berl/Getty Images

27 sept. 2022 à 05:51Temps de lecture2 min
Par Classic 21

L’ex-Pink Floyd qui entamera bientôt sa tournée d’adieu en Europe s’adresse cette fois au Président de la fédération de Russie, après avoir écrit à la Première dame Ukrainienne Olena Zelenska.

C’est via ses réseaux sociaux que Roger Waters a souligné qu’il avait été incité à écrire à Vladimir Poutine après avoir vu des commentaires sur sa lettre ouverte à l’épouse de Volodymyr Zelensky, ses fans se demandant pourquoi il n’avait abordé qu’un côté du conflit.

L’artiste, qui s’est vu annuler ses concerts en Pologne suite à de précédentes déclarations, a affirmé qu’au cours des mois qui ont suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février, il avait "essayé d’utiliser sa petite influence pour encourager un cessez-le-feu et un règlement diplomatique qui répondent aux besoins de sécurité de l’Ukraine et de la Fédération de Russie".

En s’adressant directement à Poutine, Waters commence par lui poser cette question : "Aimeriez-vous voir la fin de cette guerre ? Si vous répondiez "Oui, s’il vous plaît", cela faciliterait immédiatement les choses. Si vous disiez : "La Fédération de Russie n’a pas d’autre intérêt territorial que la sécurité des populations russophones de Crimée, de Donetsk et de Lubansk [sic]. Cela aiderait aussi."

L’ex-Pink Floyd a ajouté que Vladimir Poutine et ses forces "veulent envahir toute l’Europe, à commencer par la Pologne et le reste des États baltes". Si c’était le cas, a-t-il poursuivi : "Autant que nous cessions tous de jouer au jeu désespérément dangereux du "poulet nucléaire" avec lequel les faucons des deux côtés de l’Atlantique semblent si à l’aise. Oui, explosez-vous les uns les autres et le monde sera en mille morceaux. "

L’artiste a ensuite encouragé Poutine à diffuser un message d’assurance publique selon lequel la Russie n’a aucun intérêt à envahir l’Europe, comme il "a des enfants et des petits-enfants, comme la plupart de mes frères et sœurs partout dans le monde, et aucun d’entre nous n’apprécierait ce résultat".

Enfin, Roger Waters aborde également l’idée d’une négociation entre la Russie et l’Ukraine : "Si j’ai bien lu vos discours précédents, vous aimeriez négocier un État de neutralité pour une Ukraine voisine souveraine ? Est-ce exact ? En supposant qu’une telle paix puisse être négociée, il faudrait inclure un accord absolument contraignant pour ne plus jamais envahir qui que ce soit".

" Je sais, je sais, que les États-Unis et l’OTAN envahissent d’autres pays souverains au pied levé ou pour quelques barils de pétrole, mais cela ne veut pas dire que vous devriez procéder de la sorte, votre invasion de l’Ukraine m’a pris complètement par surprise, c’était une guerre d’agression odieuse, provoquée ou non. "

Loading...

Le 9 août dernier, c’est à Joe Biden que Roger Waters s’en prenait, le traitant de " criminel de guerre ".

This Is Not A Drill – 2023 European Tour' n’est pas seulement la nouvelle tournée de Roger Waters, c’est aussi sa tournée d’adieu. L'artiste visitera 14 pays européens, dont un passage au Sportpaleis d’Anvers le dimanche 14 mai 2023.

 

Sur le même sujet

Roger Waters "n'en a rien à faire " d'AC/DC ou d'Eddie Van Halen

Journal du Rock

Roger Waters met la vente du catalogue de Pink Floyd en péril

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous