RTBFPasser au contenu

Musique

Robbie Williams : "On a mis un contrat sur moi pour me tuer"

18 janv. 2022 à 12:482 min
Par Fanny Guéret

Invité de l’humoriste américain Theo Von dans son podcast This past weekend, le chanteur est revenu sur la frénésie de ses débuts, et il en a profité pour faire une bien étrange révélation.

© Tous droits réservés

Le 13 février prochain, Robbie Williams fêtera son 47ème anniversaire. 30 ans d’une brillante carrière pour cet artiste culte de la pop anglaise. Dans cette récente interview, il jette un œil sur son passé glorieux :

"Je suis devenu célèbre à 17 ans, en faisant partie d’un boysband [Take That] à 16 ans… A 21 ans, je suis parti, et ensuite j’ai eu une carrière solo, j’ai vendu 80 millions d’albums, j’ai détenu le record du plus grand nombre de billets vendus en une journée pour une tournée et bla, bla, bla…”.

Mais avec l’énorme succès, il y a toujours cette satanée célébrité qui l’accompagne, et c’est un discours plutôt amer que l’on entend de la bouche de l’icône britannique des années 90 et 2000 :

"Je n’ai jamais, jamais dit ça, mais on a mis un contrat sur moi pour me tuer. Je n’ai jamais dit cela publiquement auparavant", a ainsi confié Robbie Williams. Il a expliqué qu'il y avait plusieurs étapes dans la gestion de la célébrité, la première étant de réaliser la chose, et là il s'est flanqué d'un "Fuck!". Et la dernière, c'est l’acceptation de l’ensemble. "Avant cela, on se défend contre le fait qu’on est privé de sa vie privée. Vous essayez d’être "normal" et d’aller "dans tous les endroits normaux où je ne peux pas aller parce que les gens veulent me tuer".

Le chanteur a ensuite vaguement expliqué que cette menace avait finalement disparu grâce à ses proches : "J’ai des amis. Ces trucs-là sont les trucs invisibles qui arrivent quand on devient célèbre. À un moment de ma vie, j’étais ridiculement célèbre, un peu comme Michael Jackson".

Et d’ajouter : "La célébrité et le succès extrêmes vont de pair avec l’anxiété, la dépression et la maladie mentale". Et la drogue, qui l’avait d’ailleurs mené jusqu’en cure de désintoxication au milieu des années 2000. Mais ça, Robbie ne l’a pas mentionné cette fois-ci. Alors, loin de nous l’idée de ne pas croire à cette menace grave, mais il faut tout de même rappeler que dans un autre podcast il y a quelques années, la star avait expliqué avoir longtemps abusé de la cocaïne et avoir vécu l’enfer : de grosses poussées paranos, se sentant suivi par des créatures étranges dans sa propre maison, et avec des pensées suicidaires.

Aujourd’hui, il vit à Los Angeles avec femme et enfants et apprécie l’anonymat des Etats-Unis, bien qu’il sorte peu. "Je suis anxieux et je n’aime pas rencontrer des inconnus, mais des inconnus veulent me rencontrer, et je me sens vraiment mal à l’aise. Le fait d’y penser me rend anxieux. C’est très inconfortable".

 

Articles recommandés pour vous