Scène - Danse

Rituels du désordre, spectacle de danse participatif à Mons

Rituels du désordre invite les spectateurs à se mêler aux artistes à travers une série d’activités graphiques, sonores et visuelles.

© Christoffer Brekne

La chorégraphe et danseuse Leslie Mannès, le créateur lumière Vincent Lemaître et le compositeur Thomas Turine se retrouvent bientôt sur scène pour présenter leur troisième création. Leur précédent spectacle Forces contait le rassemblement de trois guerrières chamanes cyborgs qui font de leurs corps un vecteur de métamorphose et avait reçu le Prix du Meilleur Spectacle de Danse 2020. Durant le confinement, l’isolement les a interrogés sur le social, la place du rituel dans nos sociétés contemporaines, et l’idée de faire corps avec le public à germer.

Rituels du désordre invite les spectateurs à se mêler aux artistes à travers une série d’activités graphiques, sonores et visuelles.
Le nom du spectacle s’inspire des carnavals historiques, et autres fêtes de villages, où costumes et masques offraient à leurs hôtes le répit de leur classe. Une manière pour le peuple de retourner l’ordre social, ou au moins de le tourner en dérision. S’inspirant de l’histoire de ces festivités, la nouvelle pièce du trio invite à participer à cette liesse d’antan pour partager un moment en rupture avec le quotidien. Ensemble, artistes et publics expérimentent la force vitale de la danse et de la musique. De leurs talents respectifs, la chorégraphe, le créateur lumière et le compositeur créent un nouveau langage mêlant corps, son et lumière. ​

Le désordre est régénérateur, comme une force vitale nécessaire pour soulager le poids de la coercition sociale. Il agit comme un exorcisme de l’angoisse sociale et personnelle et comme un remède contre une société régie par la raison. Il interroge la cristallisation d’un ordre qui n’est pas acquis et ne doit jamais l’être.


Informations pratiques

Billetterie

27 et 28 septembre

Théâtre le Manège
Rue des Passages 1 – 7000 Mons

Articles recommandés pour vous