Rio ravagée par la dengue, un virus transmis par les moustiques

L'armée tente d'endiguer l'épidémie.
25 avr. 2012 à 11:00 - mise à jour 25 avr. 2012 à 11:45Temps de lecture1 min
Par AFP

"Un plan de surveillance de l'épidémie est en place et nous sommes toujours en état d'alerte", depuis le début de l'épidémie d'une ampleur historique a déclaré mardi soir le conseiller municipal à la Santé Hans Dohman, ajoutant que le nombre de cas déclarés avait dépassé les 300 pour 100 000 habitants par mois.

En février le ministre de la Santé Alexandre Padilla avait estimé que Rio était menacée cette année par la "pire épidémie de dengue de son histoire".

L'agence Agencia Brasil a fait état de 517 cas déclarés la semaine dernière. L'Etat de Rio de Janeiro a enregistré cette année un total de 64 423 cas confirmés, dont 12 morts dans la ville de Rio sur 13 au total.

L'an dernier les autorités ont enregistré 168 242 cas de dengue dont 140 mortels.

La dengue, propagée par l'un des quatre virus transmis par le moustique Aedes aegypti, provoque une forte fièvre, des maux de tête, des démangeaisons, et des douleurs articulaires. A un stade avancée elle peut devenir hémorragique et mortelle.

AFP

Sur le même sujet

Brésil: des moustiques transgéniques pour combattre la dengue

Monde

Articles recommandés pour vous