Rik Verbrugghe: "Comme Wout Van Aert, Remco Evenepoel reviendra plus fort qu'avant!"

La vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Les premiers pas de Remco Evenepoel, aidé d’indispensables béquilles, dans sa chambre de l’hôpital AZ de Herentals, réjouissent ses fans et, en même temps, font peine à voir. Le gamin de Schepdael souffre. Et il le sait, il souffrira beaucoup ces prochaines semaines et prochains mois car une longue rééducation débute. 

En retrait mais très attentif, le sélectionneur national Rik Verbrugghe est plutôt confiant. Ce vendredi, il a pris la route de Plouay, en Bretagne, où les Championnats d’Europe se dérouleront la semaine prochaine. Evenepoel aurait dû y défendre son titre du contre-la-montre décroché l’an dernier. Ce ne sera évidemment pas le cas. Mais, Verbrugghe l’a dit avec conviction ce matin à Samuël Grulois sur les ondes de la RTBF-Radio : " Remco reviendra ! "

Rik, êtes-vous inquiet pour Remco Evenepoel ?

" Il n’a que vingt ans… La donne est complètement différente quand c’est un coureur de 35 ans qui est victime de la même chute. Remco est un battant et je ne me fais aucun souci. Il va revenir à son meilleur niveau, voire plus haut encore que le niveau qu’il a atteint jusque maintenant parce qu’il a encore une belle marge de progression. Il est jeune et il est motivé. C’est clair que cette chute donne un coup de frein à sa carrière, du moins à son début de carrière. Mais je sais qu’il reviendra au haut niveau ! "

La saison de Remco est finie. Il doit désormais travailler pour l’année prochaine. L’hiver va être particulier pour lui avec sa rééducation…

Avez-vous eu un contact avec lui depuis sa chute ?

" Oui, je l’ai entendu dès le lendemain et j’ai compris que ça se passait bien. J’ai aussi reçu des nouvelles via Patrick Lefevere (NDLR : Le manager de l’équipe Deceuninck-Quick Step). La saison de Remco est finie. Il doit désormais travailler pour l’année prochaine. L’hiver va être particulier pour lui avec sa rééducation… En général, une fracture du bassin se remet facilement en place et on en sort souvent sans trop de séquelles. Quand on voit le retour de Wout Van Aert après sa chute au Tour de France l’an dernier, alors qu’on craignait aussi pour son avenir… Il est revenu à un niveau encore meilleur qu’avant ! Je pense qu’on verra exactement la même évolution avec Evenepoel qu’avec Van Aert car ce sont deux grands champions ! "

Articles recommandés pour vous