US Open

Richard Gasquet, l’impuissance personnifiée face à l’ogre Nadal

2022 US Open – Day 6

© 2022 Getty Images

04 sept. 2022 à 08:43Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Une standing ovation qui fait paradoxalement mal. Très mal. C’est aussi rare que pour être souligné. Mené 6-0, 3-0 par Rafael Nadal, Richard Gasquet n’a remporté son premier jeu de son 3e tour de l’US Open qu’au bout d’une bonne heure de jeu, récoltant ainsi les applaudissements et les clameurs des supporters qui voulaient sans doute bien faire.

Une standing ovation qui aurait pu remettre un peu de baume au cœur de n’importe quel jeune joueur, empêtré dans un duel déséquilibré face à l’ogre Nadal et donc forcément content de rafler un petit jeu ci et là. Pour Gasquet, cependant, la donne est différente. Et cette standing ovation, que le Français a accueillie avec un sourire gêné, illustre toute son impuissance dès qu’il croise la route du Taureau de Manacorn.

Malgré un joli baroud d’honneur dans le 3e set, Gasquet s’est donc incliné en trois manches : 6-0, 6-1, 7-5, encaissant sa 18e défaite en carrière contre Nadal. 18 défaites en… 18 confrontations. Un record absolu dans l’histoire du tennis masculin à égalité avec le pauvre Gaël Monfils, martyrisé par...Novak Djokovic à 18 reprises.

Désabusé, presque résigné en conférence de presse d’après-match, Gasquet a expliqué – très lucidement – tout simplement ne pas avoir les armes pour contrer Nadal : ""Je n’ai pas le style pour l’inquiéter. Il contre toutes mes forces."

Double demi-finaliste en carrière en Grand-Chelem, Gasquet reste donc à nouveau à quai, balayé, comme trop souvent, par son meilleur ennemi. L’homme face à qui il ne trouve aucune solution. Et à qui il n’a pris que 4 sets en 18 confrontations…

 

Articles recommandés pour vous