Football

RFC Liège-Dender : match clé du tour final en Nat.1

Jérémy Perbet, meilleur buteur actuel de la Nat 1.

© Tous droits réservés

20 mai 2022 à 18:40Temps de lecture3 min
Par Philippe Bughin

Le RFC Liège doit gagner son match au sommet de ce dimanche après-midi face à Dender s’il veut rejoindre le monde pro mercredi prochain en soirée. La rencontre du week-end aura aussi un gros enjeu financier en filigrane.

Il reste deux sorties au RFC Liège pour retrouver un monde professionnel qu’il n’a plus fréquenté depuis 2010. Une seule donnée financière montre à quel point l’enjeu de ces prochains jours est d’importance : outre 600.000 € de droits TV, c’est aussi, en principe 500.000 € qui attendent les Sang et Marine en D1B à la suite de l’arrivée des U23 de Genk, du Standard, du FC Bruges et d’Anderlecht en D1B dès 2022-2023.

Mais pour s’extraire de la Nationale 1 et rejoindre cette D1B mercredi prochain, il faudra se débarrasser de Dender et du FC Knokke. Dimanche, à 16h, tout d’abord, il conviendra coûte que coûte de battre l’équipe coachée par Régi Van Acker, actuellement leader du tour final de Nat 1, avec un point d’avance sur le RFC Liège. Dender avait remporté la manche aller du tour final 2-0, mais, dans la phase classique le RFC lui avait chipé quatre points sur six, dont un fameux 3-0 à Rocourt.

Depuis, il faut aussi gérer, en coulisse la réclamation du club flandrien à l’égard de cette fameuse rencontre disputée à Rocourt. Les Liégeois n’avaient en effet pas couché sur la feuille de match deux joueurs de moins de 21 ans. Pour sa défense, le club du président avocat Jean-Paul Lacomble s’appuie sur une réouverture curieuse du dossier alors que le Parquet n’avait, dans un premier temps pas fait appel de la décision de ne pas poursuivre de son comité sportif. Les dirigeants du RFC Liège évoquent également l’absence de réaction de ce même comité sportif à l’égard du Patro Eisden Maasmechelen, non pénalisé d’un score de forfait alors qu’il avait fait monter au jeu contre Thes Tessenderlo un joueur n’étant pas sur la feuille de match. "Le club limbourgeois n’a reçu qu’une amende 1000 € pour l’erreur. Pourquoi donc le même comité sportif nous pénaliserait d’une autre manière", dit-on à Liège.

Quoi qu’il en soit, alors que les avocats des deux parties ont encore plaidé lundi dernier, le comité sportif de l’Union Belge n’a, très bizarrement pas encore rendu sa décision dans ce dossier embarrassant.

Pas de supporters de Dender dans le stade rempli de Rocourt !

S’il devait perdre ces trois points-là, Liège serait à présent en retard de deux points et demi sur Dender, ce qui ajoute encore de l’importance à une victoire dimanche. En coulisses, ces derniers temps, il y a une telle tension entre deux camps de supporters ne s’appréciant guère que la police de Liège a décrété qu’il ne pourrait pas y avoir de fans de Dender à la Rue de la Tonne, dans le stade de Rocourt, dimanche. La prévente des billets en ligne a été bloquée depuis quelques jours et le petit millier de places restant à vendre vendredi soir devraient partir ce samedi dans la journée.

"On sera entre 4100 et 4200 dans une enceinte soldout, mentionne le CQ Pierre Laurent Fassin. Cela n’est plus arrivé depuis la montée de D2 en Nationale 1 via un tour final, en mai 2018 face à Hamme. Un ancien de chez nous, Arnaud Winandts, aujourd’hui joueur à Dison, champion en D3 donnera le coup d’envoi d’une rencontre qui promet beaucoup et sera sifflée par Monsieur Arnaud Soors."

S’il gagne, le RFC Liège devra encore négocier avec intelligence et envie le déplacement de mercredi prochain au FC Knokke qui, comme Dessel dans ce tour final n’a pas demandé la licence pro. Gaetan Englebert et son adjoint Eric Deflandre disposeront d’un noyau au grand complet dimanche après-midi, à commencer par les buteurs Jeremy Perbet, 22 réalisations cette saison et Michael Lallemand, plutôt à l’aise dans ce tour final.

"Je suis rassuré sur l’état de fraîcheur du noyau, après ce que j’ai vu à Dessel, où nous avons émergé en fin de match, note Gaetan Englebert. Lors du retour, mercredi soir, j’ai pu faire souffler quelques cadors en deuxième période. On est efficaces devant et très sérieux derrière. Réussir le pari de gagner ce tour final, nous n’avons plus que cela en tête."

Du côté de Dender, qui a donc remporté les quatre premières rencontres de cet après championnat et qui dispose aussi de la licence, on sait aussi très bien que le tournant de la saison est programmé à ce week-end. Les footballeurs de Denderleeuw disposent également d’une défense très solide, utilisant beaucoup les longues transversales vers les deux flèches offensives que sont Ridwane Mbarki et Benjamin Ngongo. Et avec entre les deux attaquants véloces, le pivot Esteban Casagolda Collazo est un point de fixation très utile. Bref, il faudra un Liège à son meilleur niveau pour faire la différence. Mais avec un tel public, une telle passion sur place, nul doute que Dender évoluera un peu à douze contre onze dès le départ…

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous