RTBFPasser au contenu

La Prem1ère - Matin

Revue de presse : personnel soignant, le gouvernement a compris le signal

Revue de presse : personnel soignant, le gouvernement a compris le signal
08 juil. 2020 à 08:313 min
Par RTBF La Première

A la Une de la presse ce matin : 600 millions d’euros accordés au personnel soignant, les plaintes des policiers qui diminuent, et les demandeurs d’asile qui en appellent à la justice.

Et la Une aujourd’hui, un chiffre. 600 millions d’euros pour le personnel soignant. Une belle somme, qui réjouit le secteur. Le Laatste Nieuws le constate : avec les 400 millions déjà débloqués dans le fond " blouse blanche " on arrive à total d’un milliard d’euros. En édito, Le soir juge que cet argent pour le personnel soignant est enfin le respect d’anciennes promesses. Le quotidien le rappelle, après les applaudissements de la population et les dos tournés à Sophie Wilmès (c’était et cela restera une image forte de la pandémie en Belgique), ce geste était nécessaire. Dommage qu’il ait fallu plus de 10.000 morts pour convaincre nos élus.

Quid des autres secteurs ?

Une autre question se pose dès lors dans la presse : si le Ministre du Budget a trouvé 600 millions pour le personnel soignant, ne reste-t-il pas un peu d’argent pour les autres, tels que les médecins (non visés par l’accord), les hôpitaux et les maisons de repos ? Là aussi, une revalorisation, des équipements plus larges, de nouveaux équipements, seraient bienvenus. D’autant, explique le Standaard, qu’il y a un risque de voir une discrimination apparaître entre les différents secteurs de soins. Ceux qui auront été revalorisés d’une part, et ceux qui attendent toujours que l’on reconnaisse leurs efforts d’autre part.

Le revers de la médaille

A lire le Standaard, la médaille octroyée aux personnels soignants a un fameux revers, son impact sur le budget. Budget dont personne ne semble trop se préoccuper. Mais il n’empêche, avec ce montant d’un milliard d’euros et un accord social important pour le personnel de santé fédéral, le gouvernement montre déjà qu’il a compris le signal.

Les plaintes des policiers diminuent

En Une aussi ce matin : en dix ans, les plaintes pour outrage, rébellion, coups et blessures ont régressé nous dit l’Avenir. Signe positif, car là aussi, perçu comme une marque de respect supplémentaire pour ces fonctions (police, pompier ambulancier). Leur tâche est essentielle à la vie commune et à la sécurité collective. A défaut d’une reconnaissance, le moins qu’ils puissent attendre des citoyens, est le respect pour leur travail.

Attention cependant, de bien regarder ces chiffres pour ce qu’ils sont… Les statistiques peuvent cacher bien des situations. La diminution du nombre de plaintes cache parfois une lassitude ou une réticence à s’engager dans un processus judiciaire plus long. On ne porte pas plainte parce que l’on se dit que ça ne servira à rien. Ou, comme en témoigne un commissaire, parce que les policiers ont pris l’habitude de vivre dans un climat d’irrespect et de violence banalisée.

Mais ne boudons pas pour autant ces chiffres. Discutable ou non, conclut le quotidien, il faut les prendre comme un encouragement à préserver.

Les demandeurs d’asile en appellent à la justice

Dû au confinement et à la fermeture du centre d’enregistrement des demandes d’asiles " Au P’tit Château ", des dizaines de demandeurs d’asile font désormais appel à la Justice. Puisque la loi prévoit que l’accueil doit être octroyé dès qu’une demande d’asile est déposée, la justice fait face à de nombreuses demandes ces dernières semaines, et condamne Fedasil à fournir un soutien immédiat. Le Standaard évoque déjà 20 condamnations en moins de 15 jours.

La raison du tribunal est simple, la pandémie n’est pas terminée, et les précautions d’hygiène élémentaires s’imposent encore à tous. Ceux qui vivent en rue ne peuvent suivre les recommandations sanitaires. Fournir un abri à celui ou celle qui s’identifie comme demandeur d’asile est donc une mesure essentielle pour prévenir le risque immédiat d’atteinte à son intégrité physique ET à la santé publique du reste de la population.

Sur le même sujet

15 juil. 2020 à 07:16
2 min
13 juil. 2020 à 08:14
3 min

Articles recommandés pour vous