RTBFPasser au contenu

La Prem1ère - Matin

Revue de presse : la Flandre victime des mauvais élèves bruxellois et wallons ?

La Revue de presse

Ce qu'il se passe dans vos journaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 oct. 2021 à 08:182 min
Par La revue de presse de Nicolas Vandenschrick

A la Une, ce constat: les mesures corona décidées hier concernent essentiellement la Flandre.

Bart De Wever pointe les francophones pour le retour des mesures sanitaires en Flandre

En très résumé, retour du masque et pass sanitaire partout et télétravail recommandé.

Fini pour la Flandre de faire cavalier seul, ajoute la Libre qui le note aussi dans son commentaire.

Décidément, en Belgique, le communautaire se faufile partout. Depuis quelques jours, Bart De Wever pointe les francophones.

Le problème (dit-il) se trouve principalement en Wallonie et à Bruxelles : "Nous en sommes, nous – flamands, victimes".

Cela demande un peu d’analyse, mais la Libre est loin d’accepter cette version des faits.

Bruxelles est à la traîne, mais la Wallonie – elle – n’est que très légèrement en dessous des chiffres flamands de vaccination.

Et à bien regarder la situation, province par province, commune par commune, la réalité est différente.

Anvers, pour ne citer qu’elle, est un bon exemple de la difficulté de convaincre les habitants d’une métropole à se faire vacciner.

Finalement, à lire l’Avenir, la seule mesure véritablement nouvelle pour la Wallonie et Bruxelles, c’est le télétravail fortement recommandé.

Pass sanitaire dans l’horeca, une mascarade ?

Une mesure qui est beaucoup, beaucoup, discutée dans la presse, c’est le coronapass dans les bars, d’abord parce qu’il n’est pas exigé en terrasse.

Le Nieuwsblad le note même si les terrasses, fin octobre, début novembre, ce n’est pas toujours le plus confortable.

Le Laatste Nieuws juge tout de même la mesure assez stricte.

Le pass au café ou au restaurant et le masque pour le personnel, ça, explique le quotidien, ça passe mal dans l’horeca flamand.

Ensuite, parce que pour la Dernière Heure, le pass sanitaire, dans les bars, c’est, titre le quotidien, une vaste blague.

En tous les cas, à en croire les videurs que le quotidien a interrogés, dans la fraude au code QR, tout y passe.

De la capture d’écran qui circule entre non-vaccinés, à l’envie des patrons de remplir le bar, la mesure est – à lire cet article – difficile à mettre en œuvre dans l’horeca et le secteur de la nuit.

La gestion de la pandémie revient, encore une fois, dans les mains du fédéral

Si on rentre un tout petit peu dans le détail technique des mesures adoptées, la grande nouveauté, c’est l’activation de la loi pandémie, ça veut dire que le fédéral garde la main.

C’est comme cela en tout cas que l’Echo le comprend.

Le fédéral reprend la main sur la gestion de la crise covid, titre le quotidien.

Hier, le comité de concertation s’est accordé pour renforcer le socle national de mesure.

Et à bien lire le Standaard, c’est loin d’être illogique.

Actuellement, le taux d’infection double tous les 6 à 11 jours en Flandre. Bien plus rapidement qu’en Wallonie.

C’est d’ailleurs de Flandre, de la province d’Anvers que provenait la demande de laisser aux communes le soin de décider si oui ou non les bourgmestres peuvent imposer le coronapass sur leur territoire.

La conclusion – celle du Morgen en édito – est là pour rappeler à chacun le but ultime de ce covid safe ticket.

Il sert essentiellement à agacer ceux qui refusent de se faire vacciner ou si l’on veut présenter cela positivement, son but est d’augmenter la couverture vaccinale.

Au début, l’idée était d’offrir aux porteurs du pass l’assurance que dans tel ou tel lieu, la transmission du virus ne se ferait pas, puisque les détenteurs de pass étaient par définition tous vaccinés.

Sauf qu’avec le variant delta, très contagieux, le principe a volé en éclat.

Le ticket devrait être rebaptisé pass vaccin, mais passons. Le pass est agaçant, c’est son but, c’est l’intention.

Un aiguillon pour tenter de convaincre à la vaccination.

 

Sur le même sujet

28 oct. 2021 à 07:59
2 min
26 oct. 2021 à 10:09
3 min

Articles recommandés pour vous