RTBFPasser au contenu

La Prem1ère - Matin

Revue de presse : des tensions électriques au gouvernement

La Revue de presse

Ce qu'il se passe dans vos journaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

La revue de presse revient ce matin sur le conflit qui s’annonce au gouvernement fédéral : un bras de fer entre les écologistes et les libéraux sur la sortie ou pas du nucléaire en Belgique.

Une du journal Le Soir.

Le Soir titre avec une jolie formule : "La Vivaldi s’électrise".

Souvenez-vous ce week-end, la ministre Groen de l’énergie a présenté les projets envisagés pour remplacer l’énergie nucléaire d’ici 2025 en Belgique. Soit la construction de deux nouvelles centrales au gaz, l’une à Vilvoorde près de Bruxelles, l’autre en région liégeoise.

Mais ce matin, réaction du partenaire MR de la majorité, via le toujours très communicatif président du parti, George-Louis Bouchez. Pour lui, pas question de fermer tous les réacteurs nucléaires belges. Il faut en garder au moins deux.

Ses arguments : il faut d’abord prendre une décision stratégique, plutôt qu’un compromis dans ce dossier. Ensuite, des experts environnementaux affirment aujourd’hui qu’un maintien d’au moins une partie d’énergie nucléaire serait nécessaire dans la lutte contre les émissions de gaz dangereux.

Et enfin, maintenir deux réacteurs nucléaires dans un premier temps n’empêche pas de poursuivre la réflexion sur d’autres énergies plus tard.

Les centrales mettent de l’eau dans le gaz

Dossier dans le quotidien La Nouvelle Gazette.

On rappelle que l’Europe a validé la sortie belge du nucléaire d’abord et que c’est dans l’accord de gouvernement fédéral, donc approuvé par le MR, qui l’avait d’ailleurs plusieurs fois rappelé ces derniers mois. Mais c’était lorsqu’on parlait de construire neuf nouvelles centrales au gaz et pas deux, comme aujourd’hui. Cela promet encore de beaux débats, alors qu’on parle avenir du climat et de la planète à Glasgow.

On parle aussi de ce dossier dans Sud Presse.

Une tension aussi sur la revalorisation des bas revenus

Une du journal La Libre Belgique.

Là, c’est La Libre qui en parle. Le mini-tax shift à 300 millions d’euros annoncé en grande pompe il y a quelques jours lors de l’accord sur le budget serait remis en cause. Tout simplement parce que l’on ne sait pas comment le financer. On parlait d’une nouvelle taxe sur les vols " saut de puce " en avion mais là encore rien n’est tranché. Bref, seule certitude, cette diminution de charge sur les bas revenus doit théoriquement entre en vigueur en avril de l’année prochaine. Mais avec quel contenu ? On verra.

Des tensions aussi en Flandre

Une du quotidien flamand De Standaard.

On en parle dans plusieurs journaux dont De Standaard et De Tijd, et c’est à nouveau une sortie des libéraux qui en est la source !

L’Open-Vld veut ici en fait bannir dès 2023 les chauffages au gaz pour les nouvelles habitations en Flandre. De quoi contribuer à réduire les émissions de gaz polluants au nord du pays…

Sauf que la NV’A, partenaire du Vld en Flandre, n’est visiblement pas d’accord et que cela commence à faire beaucoup puisque, hier le Vld déjà lui, a annoncé qu’on immatriculerait plus que des voitures électriques en Flandre, dès 2027.

Grappiller de l’argent sur les droits de succession

Une du quotidien L'Echo.

C’est l’Echo qui en parle. Il s’agirait en fait d’allonger le délai légal pendant lequel une personne doit encore vivre lorsqu’elle a fait donation d’une partie de ses biens à ses proches. Jusqu’ici, il faut vivre encore trois ans pour ne pas payer de droit de succession. Ce délai passerait à cinq ans.

Le but ? Encourager les gens à faire plutôt une donation légale en payant là des droits de succession. Peu élevés, mais des droits quand même qui rapportent donc eux aux finances de la Wallonie.

Flashe-moi si tu peux

Une de Sud Presse.

Celle d’un automobiliste flashé l’an dernier sur une autoroute liégeoise à une vitesse de 306 km par heure et qui pourtant n’aura sans doute pas d’amende !

En cause, il a été flashé par un modèle de radar homologué pour flasher seulement jusqu’à 300 km par heure. Hé oui, pas de flash, pas de photos et donc pas de conducteur identifié non plus. Bref, ce conducteur devrait bien s’en sortir. On espère au moins pour lui ou elle qu’il a pris lui-même une photo pour se souvenir de son "exploit" puisque les autorités ne lui en fourniront visiblement pas.

Sur le même sujet

16 nov. 2021 à 09:09
2 min
05 nov. 2021 à 09:14
2 min

Articles recommandés pour vous