RTBFPasser au contenu

Belgique

Réunion des gouverneurs de province sur la situation sanitaire : ils demandent un Codeco avancé

Alors qu’il va falloir gérer l’afflux de personnes et le respect des mesures sanitaires lors des événements de fin d’année, les gouverneurs des provinces belges demandent au fédéral de reconvoquer un Comité de concertation.
24 nov. 2021 à 16:19 - mise à jour 24 nov. 2021 à 16:542 min
Par Jean-François Noulet, avec Belga

Les gouverneurs des 10 provinces du pays se sont réunis ce mercredi après-midi. Ils se sont penchés sur la situation sanitaire et sur les mesures en vigueur.

Ces derniers jours, ils avaient rencontré les différents bourgmestres afin de connaître leur avis sur les mesures sanitaires déjà en vigueur.

A l’approche des festivités de fin d’année et, notamment, avec l’installation de nombreux marchés de Noël et autres "plaisirs" hivernaux, ils voulaient savoir si les dispositifs sanitaires prévus par le dernier Comité de concertation étaient réalistes pour gérer l’afflux de visiteurs dans ces événements de masse. Sera-t-on, par exemple, en mesure de faire respecter le port du masque sur les marchés de Noël ? Des questions de ce type se posent déjà dans plusieurs communes pour les prochains carnavals.

La réunion des gouverneurs avait pour but de faire remonter ces informations vers le gouvernement fédéral. Visiblement, sur le terrain et dans les communes en particulier, on attend que le Fédéral clarifie le dispositif sanitaire en vigueur.

Les gouverneurs demandent un socle de mesures fédérales

Les gouverneurs de province du pays souhaitent que le Comité de concertation se réunisse plus tôt que prévu pour discuter de possibles mesures fédérales supplémentaires dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

Cette demande est confirmée mercredi après-midi par le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé, après concertation des gouverneurs via le centre de crise national. Une communication a été adressée aux différentes autorités politiques.

Les gouverneurs souhaitent un socle commun (donc : fédéral) de mesures potentiellement plus étendues, pour éviter une réglementation morcelée à travers le pays. A leurs yeux, il faut à la fois clarifier la mise en œuvre des mesures actuelles (de nombreuses questions se posent par exemple sur les marchés de Noël) et renforcer certaines d’entre elles afin qu’elles soient en adéquation avec la situation actuelle, a-t-on appris à bonne source, relate Belga.

Un Comité de concertation en janvier : trop tard!

Pourquoi faudrait-il de nouvelles mesures fédérales ? Comme l’a expliqué Carl Decaluwé après la réunion, "Cela n’a pas de sens que chacun prenne des mesures différentes. Un nouveau Codeco tel que prévu actuellement en janvier, c’est trop tard". A l’issue du Codeco de mercredi dernier, le fédéral avait annoncé qu’il se réunirait à nouveau "début janvier", soit après les fêtes, une échéance jugée déjà optimiste à l’issue de la réunion et qui, aujourd’hui, au vu de la situation épidémiologique et des appels de plusieurs experts à l’adoption de nouvelles mesures est intenable.

En attendant des mesures fédérales plus précises, les pouvoirs locaux et provinces peuvent imposer localement des mesures plus restrictives s’ils l’estiment nécessaire. Ainsi, la gouverneure de Flandre orientale Carina Van Cauter a notamment annoncé mardi une interdiction de fêtes dansantes sans encadrement professionnel. Mais visiblement, les gouverneurs des provinces privilégient un cadre de mesure uniforme pour tout le territoire belge.

Sur le même sujet

03 déc. 2021 à 07:30
2 min
25 nov. 2021 à 22:08
2 min

Articles recommandés pour vous