RTBFPasser au contenu

Tip top

Rétro Tip Top : Bigflo & Oli, Arcadian, Yannick Noah, Gauvain Sers, Claudio Capéo

Rétro Tip Top : Bigflo & Oli, Arcadian, Yannick Noah, Gauvain Sers, Claudio Capéo
31 déc. 2019 à 09:333 min
Par François Saint-Amand

Bruno Tummers a reçu quantité d'artistes durant l'année 2019 dans Le Tip Top. Pour marquer la transition vers cette année 2020, nous vous proposons de réécouter les interviews les plus marquantes de l'émission dans La Rétro Tip Top, du 30 décembre au 3 janvier, de 13h00 à 14h00, sauf le Jour de l'An.

Terry Lemmens vous fait revivre ces meilleurs moments du Tip Top en 2019. Après Vitaa & Slimane, M. Pokora, Mika ou encore Jean-Baptiste Guégan, nous revenons sur Bigflo & Oli, Arcadian, Yannick Noah, Gauvain Sers et Claudio Capéo.

Bigflo & Oli : "Plus tard"

Le single "Plus Tard" est assurément le gros succès de "La Vie de Rêve", le troisième album du duo de rappeurs toulousains. Ce titre plaît à toutes les générations confondues étant donné les paroles qui confondent petits et grands.

"Il y a deux niveaux de lecture. Le premier c'est toutes les choses auxquelles on croyait quand on était petit et on se rend compte que c'est ridicule en grandissant. Le vrai fond de la chanson c'est qu'au final tous les adultes ont un enfant en eux" a raconté Bigflo à Bruno Tummers. Il poursuit : "il n'y a pas grand chose qui a changé, on garde les mêmes peurs".

De manière générale, leur style musical touche même ceux qui a priori n'écoutent pas de hip-hop. Cette tendance s'explique par leur approche de la musique urbaine, à savoir fusionner les paroles du rap à des mélodies plus policées et dansantes grâce à leur formation au conservatoire de Toulouse et à l'influence musicale de leur père, comme l'explique Oli : "le rap ça a été surtout la musique qui a rassemblé le côté musical qu'on avait à la maison: la trompette et la guitare de notre père, et le côté écriture".

Arcadian : "Petit à petit"

Ils ont enflammé la Grand-Place de Tournai sur la scène de Viva for Life grâce à cette chanson, le trio Arcadian a fait de "Petit à Petit" son nouveau tube. Cette chanson revêt une anecdote particulière pour le groupe :

"On voulait évoquer ce thème de nous voir nous enfant et lui dire : "fais tes erreurs, avance, crois-y". À côté de cela il y avait une petite anecdote : en sortant du Bataclan, on croise une maman et son fils à un café. Ce petit-là voit la guitare de Yoann et demande à sa mère s'il prend sa guitare et va dans le métro s'il peut devenir une star" détaille Florentin. "La maman lui répond du tac au tac : "pourquoi tu dis ça, tu veux devenir clochard". On était en silence, on écoutait et on s'est dit on ne peut pas ne pas réagir. On s'est tourné vers ce petit et on lui a dit "écoute on a commencé à jouer dans le métro et ce soir on vient de remplir le Bataclan".

Yannick Noah : "Viens"

Yannick Noah a aussi sorti un single sur le lien entre jeunes et adultes, avec "Viens", écrit par Boulevard des Airs, avec un point de vue "sur l'humanité, sur la transmission". Il s'agit entre autres d'un clin d'œil au joueur de tennis Arthur Ashe qui a permis à l'artiste d'entamer sa carrière de sportif. Yannick relate à son sujet : "il m'a accompagné, j'ai pu venir en France grâce à lui, j'ai pu suivre le cursus sport-études grâce à lui, j'ai joué pour la première fois à Wimbledon avec lui. Il a été vraiment l'étincelle". Arthur Ashe l'a aussi poussé à sa reconversion musicale : "Au moment où j'ai arrêté ma carrière j'avais besoin de conseils parce que c'était une étape (...) Il m'a dit : "j'ai entendu dire que tu voulais faire de la musique. Quel que soit ce que tu décides fais-le, mais fais-le de ton mieux et fais-le bien".

 

Gauvain Sers : "Ton jean bleu"

Le poulain de Renaud, s'épanche plus sur l'amour dans ce second album, notamment avec ce single, "Ton jean bleu".

"C'est une chanson d'amour et un peu espiègle" a lancé Gauvain Sers, décrivant le charme qu'il perçoit au réveil de sa copine.

"Je suis content d'avoir écrit sur ce sujet. Cela fait un moment que je cherchais la manière d'en parler parce que c'est une chanson de premier café et j'aime beaucoup ce moment-là dans la journée" confie-t-il.

Claudio Capéo : "Ta main"

Le premier single du troisième album de Claudio Capéo est à la fois simple et efficace, tout empreint d'humanité.

La main, "elle est là pour unir ou pour la foutre dans le visage quand ça ne va pas. Elle est très utile et importante" a noté le chanteur.

"C'est très dans le partage : restons unis, restons solidaires parce que c'est de plus en plus compliqué donc il faut se donner la main" a-t-il ajouté. Un thème qui a déjà été exploité pourtant à plusieurs reprises dans la chanson française, comme dans "Quand on ouvre nos mains", de Jean-Jacques Goldman analysait Bruno Tummers. Claudio répond : "il n'y a pas de règle, on part dans tous les sens, on fait juste de la musique".

Sur le même sujet

10 janv. 2020 à 11:36
1 min
03 janv. 2020 à 09:45
4 min

Articles recommandés pour vous