Moteurs Formule 1

Rétro, Espagne 2016 : Enorme crash Hamilton-Rosberg, le phénomène Verstappen surgit

GP Espagne 2016 : Verstappen, 18 ans, plus jeune vainqueur de l'histoire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Nous sommes le 15 mai 2016 sur le circuit de Catalunya, à Barcelone, en Espagne. La cinquième manche de la saison de Formule 1 va s'élancer sous un large soleil dans quelques instants. Sur la grille de départ, Lewis Hamilton a obtenu la pole position, sa 52e, devant son équipier Nico Rosberg, vainqueur des quatre premières courses de la saison. Les deux Mercedes précèdent les deux Red Bul (de Daniel Ricciardo et Max Verstappen) et les deux Ferrari (de Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel). Jusqu'ici, tout va bien pour ceux qui occupent la première ligne. Les feux rouges s'éteignent, c'est parti pour une épreuve... assez insolite !

--------------------
LIRE AUSSI : Votre catalogue vidéo à la demande des archives sportives de la RTBF
--------------------

Ayant pris le meilleur départ, Nico Rosberg profite de la longue courbe constituant le premier virage à droite pour chiper le leadership à Lewis Hamilton. Le Britannique décide de riposter le plus rapidement possible afin de ne pas laisser l'Allemand prendre ses aises en tête. Il colle son équipier et tente de passer à l'intérieur juste avant d'entamer le virage suivant à droite. Nico Rosberg, prêt à défendre 'son os', se décale légèrement et ferme la porte à son équipier. Tous les ingrédients sont réunis : le scénario catastrophe peut donc s'enclencher pour les Mercedes... Lewis Hamilton se retrouve avec deux roues dans l'herbe, dérape et accroche son principal concurrent à la couronne mondiale. Les deux pilotes sont dans le bac et n'ont sortiront pas.

Derrière, c'est la surprise. Personne ne s'attendait à l'élimination des deux favoris de la course avant la fin du premier tour. Un nouveau Grand Prix peut donc débuter en quelque sorte. L'incident profite, dans un premier temps, à Daniel Ricciardo, qui se retrouve propulsé à la 1ère place provisoire. Au 12e tour, lorsque l'Australien rentre au stand, c'est le jeune Néerlandais Max Verstappen qui mène une course pour la première fois de sa prometteuse carrière. A 18 ans et 227 jours, il ne laisse pas passer une si belle opportunité de devenir le plus jeune vainqueur d'un Grand Prix, prouvant du même coup au monde entier qu'il constitue l'un des noms à retenir pour les saisons à venir. Sur le podium, on retrouve également Kimi Raikkonen (2e) et Sebastian Vettel (3e).

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous