Cyclisme

Rétro Dauphiné 2019 : Wout van Aert prend une nouvelle dimension, Chris Froome perd le Tour

Wout van Aert et Chris Froome

© RTBF - AFP

Le 12 juin 2019, voilà une date que Wout van Aert et Chris Froome n'oublieront pas de sitôt... mais pas pour les mêmes raisons.

Après une campagne des Classiques très réussie (deuxième de l'E3, troisième des Strade Bianche, sixième de Milan-Sanremo...) mais dénuée de succès, Wout van Aert a coupé pendant un mois et demi après l'Amstel Gold Race et se présente frais au départ du Dauphiné.

Dès la première étape, le coureur belge de la formation Jumbo-Visma est dans le coup : il se mêle au sprint du peloton principal, composé d'une soixantaine de coureurs, et termine à la troisième place derrière Edvald Boasson Hagen et Philippe Gilbert.

Le lendemain, c'est déjà au tour des favoris pour la victoire finale d'en découdre... mais Dylan Teuns (Bahrain-Merida) les surprend et s'offre une victoire de prestige. Treize secondes derrière le grimpeur belge, plusieurs favoris montrent qu'il faudra compter avec eux dans les jours à venir : Jakob Fuglsang, Thibaut Pinot, Nairo Quintana, Adam Yates, Chris Froome...

La troisième étape est promise aux sprinteurs. Wout van Aert se mêle à l'emballage final et n'est devancé que par l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), l'un des finisseurs les plus véloces du moment.

Mais ce n'est que partie remise pour l'ancien Champion du Monde de cyclo-cross, qui a été l'une des sensations du printemps... et il va surgir là où on ne l'attend pas (ou moins, en tout cas...).

Wout van Aert survole le chrono, Chris Froome chute

Chris Froome évacué en ambulance

Un contre-la-montre de 26.1 kilomètres disputé autour de Roanne figure au menu de la quatrième étape de ce Dauphiné. Les favoris ? Ils sont nombreux : Tom Dumoulin, Chris Froome, Tejay Van Garderen...

Mais lors de la reconnaissance de ce chrono, le quadruple vainqueur du Tour est déstabilisé par une rafale de vent alors qu'il vient de lâcher son guidon, chute à 60 km/h en descente et finit sa course dans un mur. Le verdict est sans appel : fractures du fémur droit, du coude droit, de plusieurs côtes... Son état nécessite une opération de huit heures. Sa saison est terminée, ses rêves de cinquième succès sur le Tour de France s'envolent.

Wout van Aert, lui, reste concentré sur le premier contre-la-montre de sa saison. Le Belge a déjà remporté un chrono dans la carrière (le prologue du Tour de Belgique en 2016) et va en décrocher un deuxième brillamment : à 46.561 km/h de moyenne, il en termine en 33:38 et repousse son plus proche poursuivant, l'Américain Tejay Van Garderen, à 31 secondes. Un gouffre !

"J'ai beaucoup travaillé le chrono ces derniers temps, j'avais de bonnes sensations ces dernières semaines, mais je ne m'attendais pas à ça, déclare alors Wout van Aert après son premier succès sur le WorldTour. Je savais déjà que j'étais un bon rouleur, mais je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de me concentrer sur cet exercice et je n'avais pas non plus le bon matériel. Cela fait une grosse différence d'être dans un team expérimenté."

4e étape : Roanne > Roanne : Victoire de Wout Van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Deux victoires en l'espace de 24 heures

Wout van Aert produit son effort

La cinquième étape est la dernière favorable aux sprinteurs, car les grimpeurs et les baroudeurs seront à la fête les trois jours suivants. Entre Boën-sur-Lignon et Voiron, le parcours ne comporte pas de difficulté majeure et c'est en toute logique que cette cinquième étape se termine par un sprint massif, même si Philippe Gilbert tente de déjouer les plans du peloton en attaquant à quelques centaines de mètres de l'arrivée.

Le vainqueur de Paris-Roubaix est repris à un peu plus de 300 mètres de la ligne, moment choisi par Wout van Aert pour produire son effort. Le coureur de l'équipe Jumbo-Visma surprend Sam Bennett et Julian Alaphilippe pour s'offrir une deuxième victoire, bien différente de la première, en l'espace de 24 heures...

Wout van Aert remportera également le classement par points de ce Dauphiné, après s'être emparé du maillot vert à l'arrivée de la troisième étape.

La suite de la saison 2019 de WVA, c'est - notamment - un titre de Champion de Belgique du contre-la-montre et une victoire d'étape, au sprint, sur les routes du Tour de France. Avant sa lourde chute lors de la... treizième étape de la Grande Boucle, un contre-la-montre disputé à Pau, qui mettra un terme prématuré à une saison qui aurait encore pu lui apporter bon nombre de satisfactions...

De retour en pleine forme début 2020 (même s'il n'a pu disputer qu'une course, le Nieuwsblad, où il s'est classé onzième), il attend désormais de pouvoir reprendre la compétition.

Quant à Chris Froome, depuis le 12 juin dernier, il a récupéré de son opération et pris part à une épreuve avant le gel du calendrier, l'UAE Tour, où il a passé cinq jours dans l'anonymat du peloton. Dans quelle condition sera-t-il au départ du prochain Tour ? Et avec quelle équipe ? Les paris sont ouverts avant le Grand Départ programmé à Nice le 29 août prochain...

5e étape : Boën-sur-Lignon > Voiron : Victoire de Wout Van Aert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous