RTBFPasser au contenu
Rechercher

Ceci n'est pas un selfie

Retour sur le parcours de Marc Lemaire, pionnier de l’entreprenariat durable

Ceci n'est pas un Selfie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 juil. 2022 à 11:21Temps de lecture1 min
Par smou

Les personnalités inspirantes comme celle de Marc Lemaire ont souvent connu un chemin semé d’obstacles, de changement soudain de trajectoires, de refus, d’échecs. Cependant, elles sont toujours animées de passion et en recherche de sens. 

Marc Lemaire a notamment fondé il y a 25 ans Groupe One puis EcoRes et est devenu l’un des pionniers de l’entreprenariat durable, conseillé de trois ministres du Climat, de l’Energie et de l’Environnement au niveau régional et fédéral, il s’est aussi demandé comment l’économie pouvait avoir une âme.

Retour sur son parcours

"J'étais un atrophié spirituel. Je pense qu'on est nombreux dans ce cas malheureusement. La société nous a amené à être dans la matière et être dans la logique, dans le raisonnement, dans la consommation et de se délier des questions de sens" nous explique-t-il.

À la suite d'un Burn out, un ami lui fait découvrir une pratique ancestrale, le chamanisme, ce qui va lui ouvrir des perspectives sur un monde spirituel qu'il n'avait pas et combla ce qui lui manquait.

Il n'était pas du tout croyant. Cette cérémonie le transforma radicalement en une nuit. Elle lui permit de se soigner. En effet, la vocation du Chamanisme est d'être dans la guérison. Il affirme que les processus de guérisons sont assez incroyables.

C'est une façon de se redécouvrir et de répondre à une question que l'on se pose finalement tous: "Qui suis-je ?" lorsque l'on surmonte une épreuve, "qui suis-je ?" quand on est maman, "qui suis-je". Au cours de notre vie, nous évoluons tous, c’est pourquoi cette question est une question de base. Se questionner sur soi-même à un moment ou un autre, permet de se rendre compte qu'on porte des fardeaux qui ne nous appartiennent pas, que l'on a des relations toxiques avec différentes personnes. À partir de là, lorsque vous vous posez la question "qui suis-je ?", ce sera comme avec un oignon, vous enlevez une première pelure, 2e, 3e, 4e, etc. À chaque nouveau questionnement, vous ciblez les problèmes qui en découlent et vous parvenez à trouver les solutions. Des solutions qui marquent la voie vers un apaisement intérieur. 

Articles recommandés pour vous