Coronavirus

Restrictions ou interdictions de voyage à cause du variant omicron, une liste de neuf pays établie par la Belgique

© Getty

Par Belga

Le Comité de concertation a décidé que des mesures devaient être prises pour limiter la propagation d'omicron, un nouveau variant de COVID-19 identifié en Afrique du Sud. Une nouvelle liste de pays présentant des variants préoccupants, à partir desquels des règles strictes de voyage ou des interdictions d'entrée s'appliquent, a été établie. 

Les pays inclus sur la liste sont: Botswana, Swaziland (eSwatini), Lesotho, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud, Zimbabwe, Malawi et Zambie. Cette procédure se déroule conformément à la possibilité établie au niveau européen, la procédure de la sonnette d'alarme contre les variants dangereux.

Règles strictes

Les Belges et les personnes ayant leur résidence principale en Belgique peuvent encore rentrer chez eux (en Europe), mais doivent se conformer à un testing et des mesures de quarantaine très stricts. Pour eux, cela signifie 10 jours de quarantaine obligatoire. Cependant, tout déplacement est fortement déconseillé. Pour les autres voyageurs qui ont séjourné sur le territoire d'un pays à haut risque au cours des 14 derniers il est interdit d'entrer dans le pays.

Les voyages professionnels ne sont possibles que pour le personnel des transports, les marins, les diplomates et le personnel des organisations internationales. Les voyages autorisés ne sont possibles qu'avec une attestation de l'employeur et une attestation du poste diplomatique belge indiquant que le voyage est considéré comme essentiel.

 Cette mesure prendra effet ce dimanche 28 novembre, sera évaluée chaque semaine et doit être aussi temporaire que possible.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Articles recommandés pour vous