La Trois

Rester vivants : portrait d’une jeunesse égyptienne qui a rêvé la révolution

Affiche du film "Rester vivants"

© Rayuela Productions

18 janv. 2023 à 10:18 - mise à jour 21 janv. 2023 à 07:50Temps de lecture2 min
Par Anne Schiffmann

A l’aube du treizième anniversaire de la révolution égyptienne, ce documentaire nous emmène à la rencontre de quatre jeunes Égyptiens qui ont participé au soulèvement de janvier 2011. Quelques années après, la réalisatrice Pauline Beugnies les interrogent sur leur histoire et la situation actuelle dans l’Egypte du Maréchal al-Sissi.

" Rester vivants " : un documentaire à voir ce samedi 21 janvier à 23h15 dans Fenêtre sur doc sur La Trois et à revoir sur Auvio

Ammar dans "Rester vivants"
Ammar dans "Rester vivants" © Rayuela Productions

Journaliste et réalisatrice, Pauline Beugnies était au Caire en janvier 2011. Elle a suivi les grandes manifestations sur la place Tahrir du Caire, elle a vécu ces moments historiques de ce qu’on a appelé le Printemps arabe, elle a assisté au soulèvement de la jeunesse égyptienne. Quelques années plus tard, elle décide de retourner en Egypte et de retrouver ces jeunes rencontrés en 2011. Eux qui avaient été à l'avant-garde de la révolte, quelle vie pouvaient-ils mener dans le contexte actuel de répression après un tel élan de liberté ?

Pour le savoir, elle retrouve Ammar, Eman, Kirilos et Soleyfa. Ces quatre jeunes Égyptiens ont participé activement au soulèvement de janvier 2011. Aujourd’hui, certains rêvent d’un ailleurs, d’autres sont devenus plus pragmatiques. Mêlant les images d’eux en 2011 et les images d’aujourd’hui, ce film nous emmène au plus près de ce qu’ils vivent, pensent et ressentent. Avec sincérité, ces jeunes se penchent sur leur propre histoire, leur propre image, et partagent leurs sentiments sur la situation actuelle. Ils nous racontent leur vie telle qu'elle est dans leur pays toujours dirigé d’une main de fer par le Maréchal Abdel Fattah al-Sissi. 

La situation s’est d’ailleurs empirée depuis le tournage de ce documentaire. Un récent rapport de l’ONG Amnesty international dénonce une répression qui se durcit en Egypte à l’encontre des détracteurs du gouvernement et des journalistes. 

Dans l’Egypte d’aujourd’hui, pour Ammar, Eman, Kirilos et Soleyfa, les aspirations à la liberté sont coincées entre la dureté du régime en place et l'absolue nécessité de vivre. 

En près de 80 minutes, Rester vivants nous livre ainsi un magnifique portrait intime d’une jeunesse égyptienne qui porte en elle les rêves de liberté et les espoirs déçus d’une révolution confisquée.

Production : Rayuela Productions en coproduction avec la RTBF

Inscrivez-vous à la newsletter TV!

Tous les jeudis matin, recevez un aperçu de votre programme sur les trois chaînes TV de la RTBF : La Une, Tipik et La Trois.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous