Regions Bruxelles

Rentrée scolaire : des kits de matériel scolaire offerts aux enfants du primaire de la Ville de Bruxelles

© Tous droits réservés

Les 8.250 enfants inscrits dans l'une des seize écoles primaires de la Ville de Bruxelles ont reçu lundi un kit de matériel scolaire d'une valeur de 110 euros.

Pour cette première rentrée des classes en août, le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close et l'échevine de l'Instruction publique Faouzia Hariche avaient opté pour l'école Henriette Dachsbeck.

Ils ne s'y sont pas rendus les mains vides, puisqu'ils ont participé à la distribution de kits de matériel scolaire qui comprennent, en fonction des degrés, des bics, des feutres, des classeurs, de la colle, une calculatrice, un compas ou encore une gourde et un sac de gym. La mesure représente un coût de 500.000 euros pour l'ensemble des élèves du primaire de la Ville.

"Après avoir fourni un plumier complet aux élèves de 1ère primaire, instauré la gratuité des cours de natation ou encore fait bénéficier les enfants de maternelle d'un repas chaud, c'est une manière supplémentaire de tendre vers la gratuité de l'enseignement", s'est félicité Mme Hariche.

"Dans le contexte économique actuel, cette gratuité est encore plus essentielle. Les kits vont pouvoir soulager les familles de nos 400 élèves, pour lesquelles la rentrée peut être un moment difficile financièrement. Et lorsque l'on se bat pour des valeurs, d'émancipation sociale notamment, on ne peut que se réjouir d'une initiative qui participe au fait de mettre tous les enfants au même niveau", a salué le directeur de Dachsbeck, Gaetan Huygens.

Les 2.400 élèves des écoles francophones de Forest ont eux aussi eu droit à leur cadeau de rentrée ce lundi, et ce pour la deuxième année consécutive, signale dans un communiqué l'échevine de l'Enseignement, Maud de Ridder.

Six kits de matériel différents ont été élaborés pour répondre aux besoins des différents niveaux d'âge, de la 1ère maternelle à la 6e primaire. Une attention particulière a également été portée aux élèves de l'enseignement spécialisé. De quoi "alléger quelque peu les frais liés à la rentrée scolaire et de la rendre plus juste pour tous", conclut l'échevine.

Sur le même sujet

La Ville de Bruxelles prolonge l’interdiction de consommation d’alcool dans l’hypercentre

Regions Bruxelles

Rentrée des classes : les manuels scolaires pèsent lourd sur le portefeuille

Régions Brabant wallon

Articles recommandés pour vous