A portée de mots

Rencontre avec Murielle Magellan au sujet de son livre "Géantes" (Mialet-Barrault Éditeurs)

Murielle Magellan

Pascal Ito - © Flammarion

20 sept. 2021 à 17:50Temps de lecture2 min
Par axt

Le 26 septembre à 22 h.

Laura Delabre vit paisiblement à Marmande où elle gère l’entreprise de peinture de son mari. Passionnée de littérature japonaise, elle est heureuse d’apprendre que la médiathèque de la ville organise une rencontre avec Takumi Kondo, un de ses auteurs favoris. Le hasard veut que le spécialiste parisien qui doit animer la soirée se retrouve bloqué dans son TGV. La directrice du lieu, paniquée, demande à Laura de le remplacer au pied levé. La prestation de la jeune femme est remarquable. Très agréablement surpris, le romancier en parle le lendemain sur une grande chaîne de radio. À la suite de ce succès inattendu, elle est félicitée et sollicitée de toute part. Ces changements produisent sur Laura une étrange réaction. Elle grandit. Un mètre soixante-dix… Un mètre quatre-vingts… Mais plus elle grandit, plus sa vie se fragilise. Son mari, ses amis, tous ceux qu’elle aime et apprécie se détournent d’elle, l’abandonnent. Si elle en souffre, elle fait aussi d’autres rencontres. Un mètre quatre-vingt-dix. Deux mètres… Et elle continue à s’épanouir. Deux mètres dix… Elle est devenue une géante magnifique.
À ce récit mené tambour battant, avec une allégresse communicative, Murielle Magellan mêle des extraits de son journal où vient résonner en écho l’évolution de la place des femmes dans notre société.

Murielle Magellan, Géantes – Mialet-Barrault Éditeurs (mialetbarrault.fr)

Murielle Magellan a d’abord écrit pour le théâtre et la télévision. En 2002, sa pièce Pierre et Papillon est jouée à Avignon puis au Théâtre des Mathurins et reçoit de nombreux prix. En 2004, Bernard Murat a monté sa pièce Traits d’union. Co-auteure de la série Petits meurtres en famille, pour France 2 (Globe de cristal), et de La Joie de vivre, d’après Émile Zola, réalisée par Jean-Pierre Améris, elle écrit également pour le cinéma (Sous les jupes des filles et Si j’étais un homme, tous deux d’Audrey Dana). Par ailleurs, elle a mis en scène le spectacle Oceanerosemarie, La Lesbienne Invisible et dirigé des mises en lecture de textes (de V. Ovaldé, notamment) dans le cadre du Paris des Femmes 2013 et du Festival des correspondances de Grignan. Son premier roman, Le Lendemain, Gabrielle, est paru en 2007 aux éditions Julliard. Depuis, elle a publié Un refrain sur les murs (2011, Prix Gaël Magazine, Prix Horizon du deuxième roman), N’oublie pas les oiseaux (2014), Les Indociles (2016) et Changer le sens des rivières (2019).

Programmation musicale (extraits) : 

Toru  TAKEMITSU - The Night, extrait de Toward the Sea II.  Ensemble I Fiamminghi sous la direction de Rudolf Werthen . Telarc 80469 .

Piotr   Illitch   TCHAIKOVSKI   - Le premier mouvement du Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 35. Janine Jansen et le Mahler Chamber Orchestra sous la direction de Daniel Harding.  DECCA 4780651 .

Shigeru  UMEBAYASHI - Yumeji’s theme extrait de la BO du film " In the mood for love ".

Melody  GARDOT - Over the rainbow .

Jean-Sébastien  BACH - Le Prélude de la Suite en ré majeur BWV 1012 .  Jean-Guilhen Queyras.  HM 901971.

Production et présentation : Axelle THIRY

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous