Regions

Remontez 5000 ans d’Histoire, le "Grognon" de Namur comme vous ne l’avez jamais vu

© Timescope

À quoi ressemblait le Grognon de Namur à la Préhistoire ? Comment ce lopin de terre situé au confluent de la Sambre et de la Meuse, avantageusement baigné de part et d’autre par les deux cours d’eau, a t-il évolué au fil des siècles ? Les réponses à ces questions se trouvent… précisément sur place, sur la pointe du Grognon aujourd’hui occupée par le NID (Namur Intelligente et Durable), un lieu conçu comme une interface entre la ville d’hier et celle de demain. Les visiteurs s’y voient proposer une toute nouvelle expérience audiovisuelle immersive, nous l’avons testée pour vous.

Première étape, enfiler l’équipement qui vous permettra de remonter le Temps. Ici, pas de "DeLorean" pilotée par un savant excentrique ni de capsule spatio-temporelle remplie de diodes clignotantes, un simple casque de réalité virtuelle (VR) remplit parfaitement la fonction.

Une fois le dispositif vissé sur la tête (voir photo ci-dessus), vos yeux et vos oreilles se retrouvent coupés du monde réel, plongés dans la réalité alternative d’une image 3D et de petits haut-parleurs. La dimension immersive réside dans le fait que ce casque réagit à vos mouvements : un hochement de tête vers la droite et c’est le centre-ville qui se dévoile sous vos yeux, un regard vers la gauche et c’est une autre partie du paysage qui apparaît, vous permettant ainsi de naviguer à votre guise au sein de cette réalité virtuelle.

Trois arrêts dans le Temps

La vidéo démarre. Votre voyage débute il y a près de cinq millénaires, environ 2800 ans avant JC, à l’ère du Néolithique final. Une vision totalement inédite s’offre alors à vous : un Namur presque vierge, quasiment dépouillé de toute présence humaine, une forêt dense prenant la place de la Corbeille actuelle. Mais déjà, le Grognon, lui, présente les traces d’une intense activité, les premiers Namurois ayant construit des habitations permanentes.

Timescope
Timescope

Votre périple se poursuit avec une escale pendant l’Antiquité gallo-romaine, bienvenue en l’an 150. Une bourgade se déploie à présent sur la rive gauche de la Sambre, un pont permettant aux citadins de rejoindre l’esplanade du Grognon où sont érigés des temples religieux.

Timescope

Enfin, un bond de plusieurs siècles en avant vous fait atterrir au Moyen-Âge où une cité marchande et fortifiée vous tend les bras, le 15e siècle sera la troisième et déjà dernière étape de votre voyage dans le Temps. Un château domine fièrement les hauteurs de la Citadelle et le Grognon, site portuaire résolument tourné vers l’eau, grouille de l’activité de la pêche et du transport fluvial.

Une attention pour chaque détail

Cette reconstitution historique du Grognon est le fruit d’un rigoureux travail scientifique, basé notamment sur les multiples fouilles archéologiques qui s’y sont déroulées depuis les années 90' jusqu’à la construction récente de l’esplanade actuelle. "Bien sûr, vous pourrez voir ailleurs des reconstitutions numériques d’une ville ancienne" explique Raphaël Van Mechelen, archéologue à l’Agence wallonne du Patrimoine (AWAP), "La différence ici c’est qu’on est repartis des plans de fouilles. Chaque rue, chaque maison est à sa juste place avec ses justes dimensions. Bien sûr, il y a toujours une part d’hypothèse, mais elle est quand même beaucoup plus limitée que si on part de données générales, ici on est véritablement partis du terrain et donc chaque détail a été vérifié, y compris les ardoises sur les toitures".

Si cette vidéo d’une durée de cinq minutes s’adresse d’abord au grand public et donne un aperçu rapide du sujet aux visiteurs de passage, elle n’a pas vocation à être exhaustive et risque même de laisser sur leur faim les férus d’Histoire et les amateurs de Patrimoine. "C’est un choix difficile car sur les 11.000 ans d’activité humaine sur place, il y a 26 périodes différentes qui ont été identifiées par les archéologues" soupire Raphaël Van Mechelen, "Nous en avons sélectionné trois, d’abord parce qu’elles montrent des moments lisibles pour le public mais aussi des moments qui ont quelque chose à apporter au temps présent. À la Préhistoire, on voit cette Nature omniprésente qui repose question aujourd’hui. À l’époque romaine, cette esplanade comme cela en est redevenu une aujourd’hui. Au Moyen-Âge, grouillant d’activité, pose un peu les questions urbanistiques de la Ville de Namur. Donc, il fallait trouver les périodes porteuses de sens pour pouvoir tirer des leçons d’Histoire".

 

 

Timescope

"Le Grognon aux temps passés" est accessible dès à présent en français et en anglais, des versions néerlandophone et germanophone seront ajoutées dans les prochaines semaines. L’entrée au NID est gratuite pendant les heures d’ouverture, toutes les infos pratiques sur www.le-nid.be

Sur le même sujet

Namur : une œuvre en acier pour décorer le rond-point du Grognon

Regions Namur

Namur: nous avons visité le NID, un endroit pour penser la "ville du futur"

Regions

Articles recommandés pour vous