Vuelta - Cyclisme

Remco Evenepoel, "le patron", "le roi", "l'extraterrestre", encensé par les médias étrangers

Remco Evenepoel est encensé par la presse internationale au lendemain de sa victoire dans le contre-la-montre individuel de la Vuelta.

© Belga

Remco Evenepoel a frappé fort, très fort, ce mardi sur la Vuelta. En remportant, en surclassement, le contre-la-montre individuel de la 10e étape, le coureur belge a largement augmenté son avance sur ses concurrents au classement général et a aussi marqué les esprits des observateurs étrangers. Petit tour d’horizon des principaux journaux sportifs européens.

"Surnaturel" en Espagne

C’est une certitude, la presse espagnole est tombée sous le charme du prodige belge. Madre Mia ! " s’exclame le quotidien Sport qui compare Remco à un extraterrestre. " Remco Evenepoel n’appartient pas à ce monde. Il y a quelques années, il y avait une série à succès dans laquelle des envahisseurs au visage vert utilisaient des masques humains pour anéantir la race humaine. Le défi d’Evenepoel n’est pas de mettre fin à la civilisation actuelle mais d’écraser chaque jour ses rivaux sur la Vuelta. Quelle barbarie. "

On dirait qu’il a été touché par une baguette magique " constate l’autre grand quotidien sportif espagnol, Marca. " Les 30,2 kilomètres de larges routes offraient une opportunité idéale aux spécialistes. Pourtant, personne ne doutait de la victoire de Remco Evenepoel, qui semble avoir été touché par une baguette magique ".

"Impérial" en France

Le quotidien sportif français, L’équipe, va déjà plus loin et " ne l’imagine pas perdre son maillot rouge à la régulière. Lui (Remco Evenepoel) qui règne déjà en patron sur la course depuis une semaine ". Les journalistes français soulignent la polyvalence et la supériorité du coureur belge dans les étapes clés. " Déjà impérial dans les étapes de montagne […] époustouflant lors du CLM […] le Belge est un ton au-dessus de tout le monde et il est difficile de l’imaginer flancher dans les jours qui viennent. "

En Slovénie, aussi, Remco est devenu favori

Last but not least, les performances de Remco Evenpoel sont également saluées par les médias slovènes qui semblent avoir définitivement fait une croix sur une 4e victoire finale de leur compatriote Primoz Roglic.

L’exceptionnel Evenepoel a brisé la série de victoires de Roglic " souligne le site spécialisé Bicikel.com (ndlr : Roglic avait remporté les 4 derniers contre-la-montre individuels de la Vuelta). " Remco Evenepoel a de nouveau brillé et il était bien meilleur que tout le monde " ajoute le média slovène. La chaîne publique RTV Slo a même déjà enterré son champion local, " Après la moitié de la course, le rôle de premier favori incontesté revient désormais à Remco Evenepoel, qui a parcouru toutes les étapes de manière fantastique et compte déjà près de trois minutes d’avance sur le champion en titre. C’est un tel avantage que l’on pourrait affirmer à 99% que le maillot rouge ne changera plus."

Aux Pays-Bas aussi le "Roi Remco" a déjà course gagnée aux yeux d’Algemeen Degblad : "Cette Vuelta n’a qu’une semaine, mais sans maladies, ni chutes, ni fracas de météores, c’est décidé depuis longtemps".

Ce matin, seuls les Britanniques du site Cyclingnews.com se montrent moins affirmatifs en précisant que " le terrain devient encore plus difficile maintenant avec la Sierra Nevada en vue. Et Evenepoel n’a jamais bouclé un gros tour en début de carrière."

Articles recommandés pour vous