Cyclisme

Remco Evenepoel en Algarve : "les sensations sont bonnes en vue du chrono de samedi"

Cyclisme : Remco Evenepoel franchit la ligne de la 2ème étape du Tour d’Algarve, au Portugal. Il s’est classé 6ème au sommet de l’Alto da Fóia. Le coureur belge a indiqué après la course avoir "de bonnes sensations" avant le chrono décisif de samedi.

© Belga

18 févr. 2022 à 08:46Temps de lecture1 min
Par Jérôme Helguers

Remco Evenepoel s’est classé 6ème de la deuxième étape du Tour d’Algarve qui emmenait les coureurs au sommet de l’Alto da Fóia. Le coureur belge a indiqué après la course avoir "de bonnes sensations" avant le chrono décisif de samedi.

Pour la 2ème étape du Tour d’Algarve, le peloton retrouvait l’Alto da Fóia, là où Remco Evenepoel s’était imposé en 2020. Cette fois, le Belge n’est pas parvenu a devancé ses adversaires et la victoire est revenue au Français David Gaudu (FRA, Groupama-FDJ).

Une course marquée par deux évènements impactants. Le vent tout d’abord, car il soufflait assez fort, et de face, dans la dernière montée. De quoi refroidir toutes idées et envies d’attaques dans le groupe de tête. C’est donc un groupe d’une grosse quinzaine de coureurs qui s’est présenté pour se disputer la victoire dans un sprint de côte. Et c’est là qu’est intervenu le deuxième évènement. Dans les derniers mètres, Tobia Foss (NOR, Jumbo-Visma) et Sergio Higuita (COL, Bora-hansgrohe) se sont touchés et ont chuté, laissant la victoire à David Gaudu.

"Je ne crois pas que la chute a décidé de l’étape. Peut-être que les trois ou quatre premiers ont été gênés. Moi, j’avais choisi de rester entre les positions 7 et 10 pour disputer le sprint. Quoi qu’il arrive, je n’aurais pas pu revenir sur Gaudu. Mais comment est-il possible que ce soit si mouvementé dans le dernier kilomètre ? Je ne comprends pas comment les coureurs peuvent s’accrocher lors d’un sprint en montée", a déclaré Remco Evenepoel après l’étape à nos confrères de Cycling Pro Net.

"Mon but personnel était d’arriver avec le premier groupe et c’est réussi, donc tout va bien pour moi. J’ai de bonnes sensations, je me suis senti bien durant toute la journée et au moment d’aborder la dernière montée j’avais le sentiment que je n’allais probablement pas être lâché aujourd’hui. J’ai maintenant les yeux rivés sur l’étape de samedi (ndlr : un chrono individuel de 32,2 km), les jambes sont bonnes et j’espère avoir encore de meilleures jambes pour le chrono", a ajouté le leader de l’équipe Quick Step-Alpha Vinyl.

Sur le même sujet

Tour d’Algarve – 4e étape : Remco Evenepoel écrase le contre-la-montre et s’empare du général

Cyclisme

Tour d'Algarve : Le Néerlandais Fabio Jakobsen gagne au sprint la 3e étape devant Tim Merlier

Cyclisme

Articles recommandés pour vous