Cyclisme

Remco Evenepoel a perdu son maillot jaune à Valence : "Le plus fort a gagné, c'était un kilomètre trop long pour moi"

Remco Evenepoel

© Belga

04 févr. 2022 à 18:35Temps de lecture1 min
Par Cédric Lizin

Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl), vainqueur de la première étape et leader du Tour de Valence depuis mercredi, n'a pas été en mesure de suivre son plus proche poursuivant au classement général, le Russe Aleksander Vlasov (Bora - hansgrohe), lors du dernier kilomètre très pentu de l'étape reine de l'épreuve espagnole.

Huitième de l'étape à 41 secondes de son rival, le Belge pointe désormais à la deuxième place du classement général et accuse un retard de 32 secondes sur Aleksander Vlasov.

"Le meilleur a gagné aujourd'hui, je pense que c'est assez clair !, a souligné un Remco Evenepoel très fair-play dans le communiqué transmis par son équipe. Aleksandr était fort aujourd'hui, il l'était également lors de la première étape. C'était une belle course, chapeau aux organisateurs. Mais ils ont quand même décidé de nous envoyer sur ses petites routes où il y avait beaucoup de pierres, malgré le fait qu'ils avaient dit qu'elles n'étaient plus là. L'étape et l'ascension finale étaient tellement dures que ce tronçon "gravel" n'était pas nécessaire. Cela ressemblait à du mountain bike. Mais je ne dis pas que c'est pour ça que j'ai perdu autant de temps, Aleksander était tout simplement plus fort. Je me sentais bien, mais vers la fin de ce secteur, j'ai commencé à ressentir de la fatigue dans les jambes. L'étape était un kilomètre trop longue pour moi. Deuxième du général, cela reste un bon résultat. Maintenant, je vais aider Fabio à remporter les deux dernières étapes de plaine !"

Articles recommandés pour vous