Cyclisme

Remco Evenepoel 2e du classement final en Catalogne, perfectionniste : "C’est mieux de faire des erreurs ici qu’au Giro"

Remco Evenepoel après sa victoire d'étape au Tour de Catalogne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Par RTBF

Remco Evenepoel a remporté la dernière étape du Tour de Catalogne en battant Primoz Roglic dans un sprint à deux après avoir attaqué dans une des six montées de Montjuic. Une victoire cependant insuffisante pour remporter le classement général, le Belge terminant à six petites secondes de Roglic.

S’il est un peu déçu des quelques erreurs qu’il a pu faire durant cette semaine, Evenepoel était cependant satisfait de sa forme et de l’apprentissage acquis en Catalogne comme il l’a expliqué au micro d’Antoine Plouvin : "Il y a beaucoup de positif. Deux victoires d’étapes, deux fois deuxième, une fois troisième. Samedi, cinquième au sprint c’était pas mal. Donc il n’y a pas beaucoup de choses qui sont négatives mais dans le sprint final, surtout en montées je dois être un peu plus patient et avoir plus confiance en mon dernier punch, les derniers 200/150 mètres. Je suis un des plus rapides dans l’exercice et c’est une erreur que j’ai faite il y a deux jours de partir à 300 mètres plutôt qu’un peu plus tard".

S’il doit finalement se contenter de la deuxième place au général, il n’a manqué que six secondes à Evenepoel pour l’emporter. Un écart plus que minime qui n’est pas significatif pour le coureur Soudal-Quick Step : "C’est mieux de faire les erreurs ici qu’au Giro. Terminer deuxième, avec seulement six secondes de retard sur Roglic, c’est comme si on terminait dans le même temps. Ce sont surtout les bonifications qui m’ont fait perdre la course. Mais il y a beaucoup de choses positives. L’équipe était là, moi j’étais là, le staff était là aussi dans la voiture prêt à faire de bonnes choses. On est très content d’avoir encore gagné ce dimanche, c’était une très belle étape. Je crois que je gagne peut-être les deux plus belles étapes de cette semaine".

Remco résume, "pour être honnête il n’y a pas beaucoup de choses négatives à part le timing des sprints parfois."

La prochaine bataille entre Roglic et Evenepoel se déroulera au Giro : "Le plus important ce sera d’avoir le maillot rose le 28 mai. Mais ce serait très beau de gagner quelques étapes dans le Giro aussi. Mais je pense qu’on est sur la bonne voie…"

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous