RTBFPasser au contenu
Rechercher

Belgique

Coronavirus: les règles de confinement sont (un peu) assouplies pour les cultes

Règles de confinement assouplies pour les cultes
09 déc. 2020 à 15:40 - mise à jour 09 déc. 2020 à 15:40Temps de lecture1 min
Par Carl Defoy

Ce mercredi après-midi, une réunion s’est tenue au cabinet du ministre de la Justice avec les représentants des cultes reconnus. L’idée était de trouver une voie entre la pratique religieuse et les précautions imposées pour empêcher la dissémination du coronavirus.

Le Conseil d’Etat, saisi par des membres de la communauté juive, a ordonné de modifier dans les cinq jours les règles qui interdisent l’exercice collectif du culte. Les restrictions imposées sont disproportionnées, dit l’institution. Elle suggère au moins des exceptions sous conditions.

Aménagement

Difficile d’articuler liberté de culte et santé. Mais les discussions ont tout de même abouti à un modus vivendi.

Désormais, la règle est celle-ci : les différentes célébrations religieuses ou laïques seront possibles à condition qu’elles ne rassemblent pas plus de 15 personnes dans un même lieu et que chacune d’entre elles dispose de 10m².

Satisfaction

C’est une avancée dont se réjouissent les représentants de la communauté juive qui déploraient qu’aucun mariage ne puisse plus être célébré puisqu’ils requièrent au minimum dix personnes dans le culte israélite.

Côté catholique, la solution n’est guère "emballante" mais on s’en satisfera. On regrette que les messes de Noël ne puissent rassembler tous les fidèles mais, explique Johan Bony, évêque d'Anvers, la santé doit aussi être préservée.