RTBFPasser au contenu

Belgique

Règle d'or: les syndicats veulent être auditionnés avant la ratification du TSCG

Règle d'or: les syndicats veulent être auditionnés avant la ratification du TSCG
04 juin 2013 à 16:141 min
Par Belga News

Les deux syndicats ont débattu de la question mardi matin avec des représentants des quatre principaux partis francophones (Marie Arena pour le PS, Richard Miller pour le MR, Georges Gilkinet pour Ecolo et Antoine Tanzilli pour le cdH).

Dans un communiqué, ils déplorent que le PS et le MR n'aient accepté le principe d'une audition des syndicats qu'après le vote de ratification, le cdH ne s'étant pas prononcé et seul Ecolo ayant donné suite à leur demande.

"Lorsqu'un voisin veut agrandir sa véranda, une affiche rouge sur tous les réverbères de la rue signale une enquête publique de 6 semaines. Mais lorsque les parlementaires s'apprêtent à changer toute l'architecture démocratique de notre pays, personne n'est prévenu, personne n'est consulté", dénonce Felipe Van Keirsbilck (CNE-CSC), cité dans un communiqué.

"Nos parlementaires sont en train de voter ce traité en stoemeling, alors qu'à l'issue de ce premier débat, on constate déjà un manque d'arguments de fond et même un profond malaise chez certains des représentants politiques", renchérit Thierry Bodson (FGTB wallonne).

La question sera débattue mercredi en commission des relations extérieures de la Chambre.

Les syndicats espèrent non seulement être entendus sur le TSCG, mais surtout bloquer la ratification d'un texte qu'ils jugent anti-démocratique. "Si le TSCG est ratifié par la Belgique, nos élus eux-mêmes n'auront plus qu'un rôle d'exécutants de la politique de la Commission européenne", font-ils valoir.

Le traité a déjà été entériné au Sénat et au parlement flamand. Il doit encore être voté à la Chambre, mais aussi au sud du pays, où il suscite de vives tensions entre partenaires de la majorité.


Belga

Articles recommandés pour vous