RTBFPasser au contenu
Rechercher

Région bruxelloise : 2100 nouvelles places d'accueil pour la petite enfance, d’ici 2026

Les besoins de places d’accueil pour la petite enfance restent très importants à Bruxelles
05 janv. 2022 à 16:12Temps de lecture2 min
Par Véronique Fievet

La galère ! C’est le mot qui décrit le mieux la situation des parents à la recherche d’un milieu d’accueil pour leur enfant à Bruxelles. Il existe actuellement 36,4 places pour 100 enfants dans le réseau d’accueil francophone bruxellois (24 dans les structures subventionnées et 12 dans les structures non-subventionnées, où les tarifs ne sont pas encadrés) mais ce chiffre cache de grandes disparités entre les communes. Les places d’accueil pour la petite enfance sont en effet plus nombreuses dans les quartiers du sud et sud-est de Bruxelles où les revenus sont aussi les plus importants. Elles manquent par contre cruellement dans les communes plus défavorisées.

Une annonce qui tombe à pic

Entre 2014 et 2021, 1367 places subventionnées ont pourtant été ouvertes sur le territoire bruxellois. Mais elles n’ont pas suffi à combler le besoin de nombreuses familles. C’est dans ce contexte de pénurie que la région bruxelloise et la Fédération Wallonie Bruxelles (dont dépend l’ONE) annoncent ce mardi l’ouverture de 2100 nouvelles places en milieu d’accueil d’ici 2026. Avec, cette fois, une priorité accordée aux communes du nord-ouest de Bruxelles.

Des ouvertures progressives au cours des cinq prochaines années

Quinze structures (pour un total de 549 places) devraient ainsi ouvrir en 2022. L’ouverture de 10 autres projets (327 places) est déjà prévue en 2023 et 2024. Les autres (1224 places) devraient voir le jour d’ici 2026. Pour ces derniers, un nouvel appel à projets sera lancé au premier semestre 2022. Au cours des cinq prochaines années, ces places d’accueil permettront aussi la création de 300 postes ACS (Agent Contractuels Subventionnés par la région bruxelloise). Une bonne nouvelle donc pour l’emploi aussi.

Avec quel financement ?

L’ouverture de ces places exigera des autorités communautaires et régionales un effort financier substantiel. La région bruxelloise a ainsi dégagé un montant additionnel de 2.000.000 d’euros pour financer des postes ACS dans les structures qui ouvriront en 2022.

La COCOF (Commission Communautaire Française, qui a les compétences de Communauté française à Bruxelles) a prévu un budget global de 6.750.000 en 2022 pour financer les infrastructures d’accueil publiques (dont les creches communales)

De son côté, la Fédération Wallonie-Bruxelles, dans le cadre de son nouveau contrat de gestion adopté en juin 2021, a déjà majoré la dotation de base de l’ONE de 60 millions d’ici 2024.

 

 

 

 

 

 

Articles recommandés pour vous