Belgique

Réfugiés Ukrainiens : mode d’emploi pour ceux qui choisissent la Belgique comme lieu d’accueil temporaire

Procédure accueil Ukrainiens
04 mars 2022 à 16:05Temps de lecture3 min
Par Patrick Michalle

Si vous souhaitez accueillir ou conseiller des réfugiés arrivant d’Ukraine, ces informations vous seront utiles.

Premier élément important, ne plus diriger les personnes vers le "Petit-Château" le long du canal à Molenbeek, pour enregistrer leur arrivée en Belgique, c’est inutile et fera perdre temps et énergie.

Direction, un autre lieu d’enregistrement, situé Boulevard de Waterloo 121 à 1000 Bruxelles, (dans l’ancien bâtiment de la clinique Bordet situé à proximité de la station de métro "Porte de Hal"). Il est désormais spécialement dédié aux arrivées d'Ukrainiens et rouvre dès lundi matin 7 mars à 8h30. 

Pour Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des Etrangers, il a fallu travailler dans l'urgence pour aménager ces locaux face à l'afflux annoncé de réfugiés : "les locaux d'enregistrements sont prêts, on a engagé du personnel supplémentaire, on a des interprètes et déjà les premiers enregistrements de réfugiés ont commencé ce vendredi ".

 

© Tous droits réservés

La "protection temporaire" puis la carte "A"

C’est à cet endroit que munis de leurs documents d’identité, ils pourront demander "la protection temporaire".

Des tickets avec un temps réservé "slot" seront distribués afin de pouvoir répartir les arrivées durant la journée et ne pas les faire attendre inutilement.

Sont concernés par cette procédure, pas uniquement les ressortissants ukrainiens résidents en Ukraine mais aussi les ressortissants de pays tiers ou apatrides bénéficiant d’une protection en Ukraine ainsi que les membres de leur famille.

Pour ne pas perdre de temps, il faut que chaque personne concernée se présente physiquement boulevard de Waterloo avec ses documents d’identité ukrainiens

La commune d’accueil délivre la carte "A"

L’attestation de protection temporaire étant délivrée à ceux qui remplissent les conditions, cela permet ensuite dans un deuxième temps de se présenter à l’administration communale du futur lieu de résidence du demandeur où il obtiendra une carte "A" valable un an.

Les visas prolongés de trois mois

Dans le cas, où des citoyens ukrainiens séjournent déjà régulièrement en Belgique depuis un certain temps avec un visa délivré en Ukraine et valable pour une période de trois mois (touriste), ils peuvent automatiquement rester trois mois de plus (180 jours).

Il leur est toutefois recommandé de se rendre à la commune où ils résident pour déclarer officiellement leur arrivée sur place et pour demander l’autorisation de prolonger leur séjour.

Séjour de longue durée, regroupement familial

Travailler et s’installer pour une plus longue période en Belgique avec sa famille suppose de disposer d’une carte "D". Elle doit être demandée en principe avant de partir d’Ukraine auprès de notre ambassade. Mais vu les circonstances, elle peut être demandée désormais au Consulat général de Belgique à Varsovie. Mais on l'imagine, des Ukrainiens sont déjà dans d’autres pays de l’Union, dans ce cas il est possible d’introduire une demande d’autorisation de séjour directement en Belgique à l’administration communale du lieu où ils s’installent en Belgique. 

Nous avons pu nous rendre compte que des Ukrainiens présents dans notre pays sont allés chercher leur famille à la frontière polonaise. L'un d'eux nous a confié, les difficultés rencontrées notamment par les hommes qui veulent mettre leur famille à l'abri et qui sont parfois retenus en Ukraine à la frontière dans le cadre de la défense du territoire ukrainien. 

Une réponse favorable aux demandes de séjours de longue durée n'est pas automatique, elle est conditionnée par une série de conditions à réunir (études, travail, regroupement familial).

Si le demandeur en raison des événements ne peut pas présenter les documents officiels habituels car il a dû fuir rapidement, l’Office des étrangers s’est engagé vu la situation à chercher avec lui des alternatives.

En cas de non-renouvellement de la carte "A", 180 jours en plus

Les citoyens ukrainiens qui séjournent déjà légalement en Belgique pour une durée limitée et qui ne remplissent plus les conditions pour obtenir le renouvellement de leur carte de séjour (carte A) pourront rester sur notre territoire trois mois de plus après l’expiration de leur carte avec prolongation possible de trois mois supplémentaire (180 jours au total).

Sur le même sujet

Protection temporaire : les exilés Ukrainiens peuvent désormais s’enregistrer au Palais 8 du Heysel

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : environ 200.000 réfugiés ukrainiens attendus en Belgique, selon Sammy Mahdi

Politique

Articles recommandés pour vous