Réfugiés: fermeture des frontières en cascade et isolement de la Grèce

Un homme transportant un jeune enfant traverse la frontière greco-macédonienne le 14 février dernier.
16 févr. 2016 à 12:42 - mise à jour 16 févr. 2016 à 12:42Temps de lecture1 min
Par RTBF.be

L’Europe doit durcir sa politique à l'égard des réfugiés. C'est en substance ce que préconisent plusieurs Etats membres, à deux jours d'un sommet européen consacré notamment à ce dossier.

La Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque ont présenté ce lundi leur plan de gestion de la crise des réfugiés. Il est très simple : fermer les frontières avec la Grèce, l'isoler et enfermer les réfugiés sur le sol grec. L’Autriche a pratiquement appuyé cette idée puisqu'elle a demandé à la Macédoine de se tenir prête à fermer sa frontière avec la Grèce. Le ministre macédonien des Affaires étrangères a déjà répondu que ça ne lui semblait pas être une bonne solution. En revanche, il se dit prêt à accueillir des gardes-frontières européens pour enregistrer les réfugiés qui ne le seraient pas en Grèce.

La Grèce de son côté a annoncé que quatre centres d'enregistrement, les fameux hotspots, sur les cinq prévus fonctionnaient déjà. Mais ces efforts ne semblent pas impressionner les plus durs en Europe. L'Autriche, qui au début de la crise s'est montrée très accueillante, va fixer un quota journalier de réfugiés admis sur son territoire. Vienne imagine des barrières de barbelés sur sa frontière sud. Conséquence de ces annonces autrichiennes, la Slovénie prend à son tour des mesures pour empêcher les réfugiés d'entrer sur son territoire, provoquant ainsi un effet domino qui inquiète les ONG.

En visite à Athènes, Donald Tusk, le président du conseil européen, a rappelé une fois encore que la solution serait européenne ou ne serait pas et qu'il ne servait à rien d'isoler la Grèce. Mais dans les faits, la Grèce semble quand même de plus en plus seule face à ses partenaires européens.

Retrouvez toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.